Présentation du guide des sources

ÉTAT DES LIEUX :

L’enseignement de l’architecture a subi de très grandes mutations depuis l’académisme dicté par l’École des beaux-arts jusqu’aux unités pédagogiques mises en place après mai 68 ayant des visées plus professionnalisantes pour le métier d’architecte.

Les écoles régionales d’architecture (issues de l’École des beaux-arts), qui furent créées à partir de 1903 à la suite du décret du 23 janvier, ont vu leur enseignement évoluer au gré des diverses réformes tout comme les écoles parisiennes qui, quant à elles, ont été créées à la suite de l’événement mai 1968.

Mais qu’en est-il des archives concernant cet enseignement ? Où se trouvent-elles et sont-elles traitées dans le respect des normes archivistiques internationales ?

Cette problématique des archives d’architecture n’est pas nouvelle. Déjà, en 1980, Michel Massenet (Conseiller d’État) adressait au Premier ministre un rapport sur les archives de l’architecture1 dans lequel il déplorait « l’exode du savoir ». Afin de sauvegarder les fonds d’architecture, de mettre fin à leur dispersion et d’en permettre l’accès, il proposait de constituer un fichier général des archives de l’architecture, de faire rédiger par chaque institution un guide des fonds qu’elle possédait, etc. Trente-six ans après, ces problématiques n’ont quasiment pas évolué. Néanmoins, de grandes avancées ont eu lieu puisqu’en 1986, une convention tripartite (Institut Français d’Architecture créé en 1981, Direction des Archives de France et Direction de l’Architecture et de l’Urbanisme) définissait les compétences du centre d’archives de l’IFA. À l’heure actuelle, cette institution rassemble près de 400 fonds d’architectes. D’ailleurs, en 1996, fut publié par cet organisme un état des fonds sur les archives d’architectes sur la période XIXème-XXème siècle2. Cet inventaire des fonds d’architectes très ambitieux et très bien documenté recensait les fonds d’architectes provenant de très nombreuses institutions (IFA, Archives nationales, départementales, municipales, musées, etc.). Néanmoins, ce document ayant déjà vingt ans d’existence n’a pas pu être actualisé depuis. En outre, ces inventaires ne se focalisent pas sur l’enseignement de l’architecture. Il apparaît donc indispensable de mettre en place un guide des sources archivistiques sur l’enseignement de l’architecture qui serait évolutif et mis en ligne.

ÉLABORATION DU GUIDE DES SOURCES ARCHIVISTIQUES :

Aussi, dans le cadre d’un projet de recherche sur l’histoire de l’enseignement de l’architecture en France au XXème siècle, a été décidé de construire un guide des sources archivistiques sur l’enseignement de l’architecture. Ayant pour objectif d’être actualisable et consultable par le plus grand nombre, il sera mis en ligne sous la forme d’une base de données respectant les normes archivistiques internationales pour la publication des instruments de recherche en ligne.

Il apparaît que la diversité des centres ou institutions détenant des archives sur l’enseignement de l’architecture est très abondante. Voici une liste non exhaustive de quelques institutions détenant des archives sur cette thématique :

  • Écoles d’architecture

  • ENSBA (École Nationale Supérieure des Beaux-Arts)

  • ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs)

  • Centre d’archives d’architecture du XXème siècle

  • Archives nationales

  • Archives nationales du monde du travail

  • Archives départementales

  • Archives municipales

  • Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

  • INHA (Institut National d’Histoire de l’Art)

  • Musées

  • Bibliothèques municipales

  • Etc.

Ainsi, cette grande dispersion des sources d’archives sur l’enseignement de l’architecture nous contraint à la création de cet outil en ligne afin que les chercheurs et les étudiants aient accès le plus rapidement possible à toutes les sources dont ils ont besoin.

Dans le but de repérer ces archives, un questionnaire a été élaboré et envoyé aux écoles d’architecture, aux archives départementales ainsi qu’à de nombreuses autres institutions. Les résultats qui ont été synthétisés font état de plus de 900 sources d’archives recensées, dont plus de 450 fonds privés d’architectes et de nombreux fonds sur les écoles d’architecture et sur d’autres institutions.

Dans l’attente d’une publication des notices traitant de ces fonds sur une véritable base de données en ligne, il a été décidé de publier de manière provisoire les résultats sur ce carnet de recherche.

GUIDE D’UTILISATION DU GUIDE DES SOURCES :

  • Consultation des notices des fonds d’archives : Afin d’accéder au guide des sources et à toutes les notices, il vous suffit de cliquer sur « Guide des sources » au sein de la page « Histoire de l’enseignement de l’architecture ». En effet, il était plus aisé et plus compréhensible pour les utilisateurs de leur présenter les fonds d’archives par institution détentrice des archives. Aussi, une fois que vous êtes sur la page statique des lieux de conservation, il vous suffit de cliquer sur le centre d’archives qui vous intéresse et de vous laisser guider jusqu’aux notices des fonds d’archives. Ces dernières sont les plus exhaustives possibles pour chacun des fonds et respectent également les normes archivistiques internationales.

  • Interrogation du guide des sources : Si vous travaillez sur un architecte en particulier et que vous souhaitez connaître tous les fonds d’archives qui le concernent, il vous suffit de taper le nom de l’architecte dans la fenêtre de recherche et toutes les notices qui mentionnent le nom de l’architecte apparaîtront. Cette démarche est évidemment reconductible pour n’importe quel terme puisque la recherche se fait en plein texte.

  • Consultation des archives : Si vous souhaitez consulter les fonds d’archives qui vous intéressent, vous pouvez cliquer sur la rubrique « Remerciements » et vous y verrez toutes les institutions qui ont contribué à l’élaboration du guide des sources ainsi qu’un lien vers leur site internet.

1 MASSENET, Michel. Rapport au Premier ministre sur les archives de l’architecture. Paris, [1980]. 72-[8] f.

2 Archives d’architectes : état des fonds XIXe-XXe siècles, par Sonia Gaubert et Rosine Cohu, sous la direction de David Peycere et Gilles Ragot, avec le concours de Christine Nougaret ; Paris : diff. Documentation française, 1996 ; in-4°, 320 pages, 16 ill. coul.