Fonds Jean-Claude DONDEL [2/2]

Référence 074 Ifa, DONJE
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé DONDEL Jean-Claude (1904-1989)
Dates extrêmes 1935-1977
Nom des principaux producteurs Jean-Claude Dondel
Importance matérielle 53 ml de dossiers, 7 ml de rouleaux, 5 panneaux, 3 maquettes, quelques dessins mis à plat.
Langue des documents français
Historique de la conservation  Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
Localisation physique Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
127, rue de Tolbiac
75013 Paris
Conditions d’accès Il n’y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.
Fonds conservé dans un dépôt extérieur : accessibilité limitée en fonction de la disponibilité du service.
Conditions d’utilisation Pas de conditions particulières.
En cas de publication d’un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d’agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l’obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d’archives).
Modalités d’entrée Fonds donné par l’architecte à la direction des Archives de France et déposé au centre d’archives de l’Ifa en février 1989.
Historique du producteur Jean-Claude Dondel est né en 1904 et mort en 1989.
Il obtient son diplôme d’architecte en 1930. En 1935, il remporte avec André Aubert, Paul Viard et Marcel Dastugue le concours pour la construction des musées d’Art moderne de l’Etat et de la ville de Paris (palais de Tokyo, Paris 16e). Il participe en 1936, de nouveau avec André Aubert, au concours pour l’aérogare du Bourget (Seine-Saint-Denis).
Vers 1940, il aménage les jardins réguliers du pavillon de Sully au Pecq.
Associé à Roger Dhuit (1910-?) à partir de 1955, il est nommé l’année suivante architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux. Egalement architecte conseil de l’Education nationale, il réalise un grand nombre d’établissements scolaires et d’équipements sportifs dans toute la France, toujours avec un grand professionnalisme et en utilisant souvent des structures métalliques; certains sont des applications de modèles types.
En 1963, associé à Henry Bernard, il remporte le concours pour le stade de 100.000 places dans le bois de Vincennes (Paris 12e), qui ne sera finalement pas construit.
Parallèlement, il réalise quelques ensembles de logements d’une certaine ampleur à Paris et en région parisienne.
On lui doit notamment :
– de nombreux CES, CEG, des lycées (le lycée Paul-Valéry, bd Soult, Paris 12e, Gabriel-Fauré, Paris 13e), l’Ecole normale supérieure de jeunes filles de Montrouge (vers 1963), la faculté de lettres et de sciences humaines de Metz (vers 1970), des cités scolaires à Charleville-Mézières (vers 1969), Evry (vers (1970-1975) et Annonay ;
– de nombreux gymnases et piscines, des centres sportifs à Reims (vers 1961-1967), Les Courtilles à Asnières (vers 1964), le complexe sportif et socio-éducatif de Saint-Raphaël (concours conception-construction, vers 1969-1971), le centre omnisport nautique de Massy et Antony (vers 1971) ;
– de nombreux logements à Paris et Orly.
Évaluation, tris et éliminations Aucune élimination significative n’a été pratiquée.
Mode de classement Le présent instrument de recherche est un simple repérage et non un inventaire détaillé. Les dossiers du fonds n’ont fait l’objet que d’un très bref examen. Les informations ainsi relevées, notamment les dates des projets, n’ont qu’une valeur indicative. Par ailleurs, l’instrument de recherche, en base de données, indique seulement — en champ “Commentaire” de la fiche Objet — dans quels articles se trouvent les documents relatifs à chaque projet (pas de description des articles eux-mêmes).
Cotation et conditionnement :
– 5 panneaux non cotés (concours pour le ministère de l’Education nationale, 1970) ;
– 074 IFA 001-096 : caisses ;
– 074 IFA 100-136 : boîtes de rouleaux ;
– 074 IFA 150-153 : pochette(s) de doc. (jusqu’à 90 x 125 cm) ;
– 074 IFA 200-202 : 3 maquettes (faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry ; logements OPHDS à Montigny-les-Cormeilles ; cité scolaire de Charleville-Mézières.).
Présentation du contenu Le fonds couvre toute la période d’activité de l’architecte. La plupart de ses projets connus sont documentés par des pièces écrites, de la correspondance et des documents graphiques. Une importante série de dossiers concerne la vie de l’agence.
Documents de même provenance Cité de l’architecture et du patrimoine. Centre d’archives d’architecture du XXe siècle : fonds Jean-Claude Dondel, 287 AA (dépôt de l’Académie d’architecture).
Autres sources Cité de l’architecture et du patrimoine, Centre d’archives d’architecture du XXe siècle : fonds des Dossiers d’œuvres de la direction de l’Architecture et de l’Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 738 (cotes : 133 IFA 84/5).
Bibliographie MUSEE D’ART MODERNE
L’Architecture : 15 fév. (p. 37-38) et 15 juin (p. 182), 1935 ; 1937, p. 79-88.
La Construction moderne : 3 fév. 1935, p. 405-417 ; 3 janv. 1937, p. 221-227 ; 22 août 1937, p. 757-759.
L’Architecture d’aujourd’hui : n°10, déc. 1934, p.12 ; n°6, 1935, p. 93 ; n°5-6, 1937, p.59 ; n°8, 1938, p. 28-34.
Dictionnaire des monuments. Dir. Marie-Christine Lauroa, Jean Colson. Paris : Hervas, 1992, p. 55-56.
Lemoine (Bertrand), Rivoirard (Philippe). Paris, l’architecture des années trente. Paris : Délégation à l’Action artistique de la Ville de Paris ; Lyon : Manufacture, 1987, p. 114.
Pérouse de Montclos (Jean-Marie), dir. Le guide du patrimoine. Paris : Hachette, 1994, p. 530.
AUTRES PROJETS
L’Architecture d’aujourd’hui, n°2, 1936, p. 16 (concours de l’aéroport du Bourget).
“CES 600, Maisons-Alfort”, Techniques et architecture, n°4, janv. 1967, p. 82.
“Opération Mille piscines industrialisées”, Techniques et architecture, n°6, avril 1972, p. 100.
Copyright © Cité de l’architecture et du patrimoine

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search