André Fermigier

Né en 1923 et décédé en 1988, André Fermigier, agrégé de lettres classiques, est un historien d’art qui tint des chroniques dans Le Nouvel Observateur et Le Monde, et termina sa carrière comme professeur à l’université de Paris Sorbonne. Ardent défenseur du patrimoine parisien menacé par des projets d’urbanisme dans les années 1960 et 1970, il écrivit de nombreux articles sur ce sujet qui sont réunis dans un ouvrage posthume La bataille de Paris. Des Halles à la Pyramide. Chroniques d’urbanisme choisies et présentées par François Loyer (Gallimard, 1991).

Il défendit la gare d’Orsay menacée de démolition et fut un des premiers à suggérer, au début des années 1970, que le lieu accueille un musée consacré aux arts de la seconde moitié du 19e siècle. S’il admirait le Centre Beaubourg, il combattit vigoureusement dans le journal Le Monde le projet de pyramide de verre de Ieoh Ming Pei dans la cour Napoléon du musée du Louvre.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search