Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels

Type d’entité Collectivité
Nom du producteur Ministère de la Culture et de la Communication,
Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels
Autres formes du nom du producteur EPMOTC
Dates d’existence 1998-2010
Statut juridique Établissement public à caractère administratif
Histoire L’établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (connu aussi sous les sigles EPMOTC et EMOC), établissement public national à caractère administratif issu de la fusion de l’Établissement public du Grand Louvre (EPGL) et de la mission interministérielle des grandes opérations d’architecture et d’urbanisme (MIGT), a été créé par décret du 19 mai 1998. Il est placé sous la tutelle du ministre de la Culture.
Depuis sa création, l’EMOC a participé notamment à la conception et à la réalisation des opérations suivantes :
– restauration du Grand Palais ;
– Cité de l’Architecture et du patrimoine au palais de Chaillot ;
– rénovation du Théâtre de l’Odéon ;
– Immeuble des Bons-enfants pour le ministère de la Culture et de la communication ;
– Musée des arts décoratifs;
– transformation du Palais de Tokyo.
Noms des collectivités en relation Successeur de la mission interministérielle des grandes opérations d’architecture et d’urbanisme (1998)
Successeur de l’Établissement public du Grand Louvre (1998)
Successeur de l’Établissement public du parc de la Villette (1998)
Prédécesseur de l’OPPIC (2010)
Subordonné au Ministère de la Culture et de la Communication
Code d’identification de la notice FRAN_NP_051119
Dates 15/08/2017
Copyright ©Archives Nationales

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search