Philippe Bélaval

Né en 1955 à Toulouse, Philippe Bélaval est entré au Conseil d’État en 1979 à sa sortie de l’ENA. Après diverses fonctions dans des cabinets ministériels, il est nommé directeur général du Théâtre national de l’Opéra de Paris (novembre 1990 – juillet 1992). Il est président des groupes de travail sur la Bibliothèque de France (mai 1993 – janvier 1994) et chargé de mission sur le rapprochement entre l’Établissement public de la Bibliothèque de France et la Bibliothèque nationale (juillet 1993 – janvier 1994). Il est nommé directeur général de la Bibliothèque nationale de France en janvier 1994 et occupe ce poste jusqu’en juillet 1998. Il est nommé conseiller d’État en 1996. Il est ensuite nommé directeur général des Archives de France (juillet 1998 – décembre 2000).

Par la suite, il exerce des fonctions dans les juridictions administratives. En 2003, il est chargé (avec Bernard Auberger) par le ministre de la culture, Jean-Jacques Aillagon, et le maire de Paris, Bertrand Delanoë, d’une mission sur la réalisation d’une grande salle symphonique à Paris. Il est président de l’Institut national du patrimoine (2008-2010), du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (2009-2010).

Il est nommé directeur général des patrimoines en janvier 2010 (jusqu’en juillet 2012) et, en juillet 2012, président du Centre des monuments nationaux. En 2013, il est chargé par le Président de la République, François Hollande, d’une mission sur le rôle du Panthéon et, en 2015, par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, (avec Dominique Perrault) d’une mission d’étude sur l’avenir de l’Île de la Cité à Paris.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search