Jean Jenger

Jean Jenger est né à Nice en 1930 et décédé en 2013. A sa sortie de l’ENA en 1962, il entre au ministère des affaires culturelles où il passe la majeure partie de sa carrière, d’abord comme chef du bureau des enseignements artistiques. Il est ensuite chargé de la nouvelle division de la création architecturale à la direction de l’architecture (1966-1969).

Après un passage à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites comme directeur adjoint, il revient à l’administration centrale pour devenir chargé de la sous-direction (1972) puis sous-directeur de la création architecturale et des constructions publiques (1973-1978).

Lors du transfert des attributions de l’Architecture vers le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie, Jean Jenger ne suit pas le mouvement de son administration.En octobre 1978, il est nommé directeur de l’Établissement public du musée d’Orsay qui est chargé d’aménager un musée dans l’ancienne gare d’Orsay. Des aspects techniques aux aspects financiers en passant par les aspects administratifs, Jean Jenger tient à avoir un rôle central dans les décisions et à avoir une vue d’ensemble sur les travaux. C’est ce qu’il fait de 1978 à 1987, notamment en portant le projet en 1981 devant le nouveau président de la République, François Mitterrand, dont dépendait la survie du projet.

Il termine sa carrière de fonctionnaire comme directeur de La Documentation française (1987-1995). Président de la Fondation Le Corbusier pendant plusieurs années, il est également membre associé de l’Académie d’architecture. Une fois retraité, il est chargé par le conseil général de l’Essonne de la conservation du domaine de Chamarande.

Jean Jenger est l’auteur de plusieurs ouvrages, en particulier Orsay : de la gare au musée (2006) et Souvenirs de la Gare d’Orsay (RMN, 1991). Un entretien avec Jean Jenger est paru dans la revue du musée d’Orsay (automne 1998).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
chmc1 (9 mai 2017). Jean Jenger. Guides des sources. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/p9wt


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search