Gae Aulenti

Née en 1927 dans la province d’Udine en Italie, décédée en 2012, Gae Aulenti est une architecte d’intérieur renommée à qui l’on doit de nombreux travaux de rénovation de musées en France, comme à l’étranger. Après avoir obtenu son diplôme à l’École polytechnique (Politecnico) de Milan, elle enseigne l’architecture à l’Université de Venise, puis au Politecnico (1964-1967), elle se lance parallèlement dans des activités d’édition : elle participe comme rédactrice et graphiste à la revue Casabella-continuità entre 1955 et 1965, puis au magazine Lotus international.

C’est en 1964, qu’elle se voit confier son premier chantier d’ampleur, la conception du pavillon de l’Italie à la biennale d’architecture de Milan. Reconnue par ses pairs, elle est alors élue vice-présidente de la société des designers italiens. Elle est aussi invitée comme professeur dans de nombreuses universités étrangères, en Amérique du Nord ou en Iran par exemple. Son intérêt se tourne alors aussi vers la mise en scène de spectacles et surtout d’opéras. Elle crée des mises en scène, des décors, des jardins, des meubles.

Gae Aulenti est connue dans les années 1980 pour la réalisation de plusieurs projets importants en Europe, en particulier pour l’aménagement intérieur du Musée d’Orsay de 1980 à 1986. Elle s’entoure pour ce chantier notamment du designer Italo Rota, de Piero Castigliani pour l’éclairage, et de Richard Peduzzi pour la présentation de l’architecture. De 1982 à 1985, elle conduit les travaux de réaménagement du musée national d’art moderne au Centre Pompidou, dont la réouverture a lieu en 1985, et du palais Grassi à Venise, ouvert en 1986; puis de 1985 à 1992 elle réhabilite le Palacio National de Montjoie de Barcelone en musée de Catalogne.

Un entretien avec Gae Aulenti a été publié par la revue du musée d’Orsay (printemps 1999).



Citer ce billet
Comité d'histoire (2017, 9 mai). Gae Aulenti. Guides des sources. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p9wn

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search