Ministère de l’Urbanisme. Direction de l’urbanisme et des paysages. Direction de l’architecture et de l’urbanisme. Direction de l’aménagement foncier et de l’urbanisme [Pont du Gard]

Référence FR AN 19960193/
Intitulé Ministère de l’Urbanisme
Direction de l’urbanisme et des paysages
Direction de l’architecture et de l’urbanisme
Direction de l’aménagement foncier et de l’urbanisme
Dates extrêmes 1957-1982
Niveau de description fonds
Nom du producteur Direction de l’aménagement foncier et de l’urbanisme
Historique de la conservation Le fonds est conservé aux Archives nationales
Présentation du contenu Ce versement, provenant du ministère de l équipement, du Logement, des Transports et du Tourisme est constitué de
38 albums (annoncés 36) de plans et de photographies relatifs à différents projets d’architecture – classement
Départemental – 1957 – 1982.
FR AN 19960193/11
Gard – Etude de Dominique Blot, architecte, pour le ministère des affaires culturelles et le ministère de la
protection de la nature et de l’environnement – Protection et mise en valeur du cadre du Pont du Gard – Volume
1 : photographies, analyse – cahier 58 x 44 cm (1972).
– Vues aérienne du Pont du Gard (échelle 1/5000 – altitude 3000 m) – amont et aval.
– Vers Rémoulins (2 photos aériennes).
– Saint Bonnet et Castillon (photos aériennes).
– L’arrivée dans la vallée du Gardon : le Col de Saint Bonnet, le Massif de Saint Bonnet, le Gardon au sortir du
Massif de Saint Bonnet (3 panoramiques).
Archives nationales (France)
– L’entrée dans la zone des abords du Pont du Gard par le Nord (2 panoramiques).
– La traversée de la plaine par la D19 – Plaine inondable sur la rive gauche du Gardon (2 panoramiques).
– Détails des installations industrielles (3 panoramiques).
– L’accès par la D19 (3 photographies).
– Région du Pont du Gard : le carrefour de l’Auberge Blanche et la D19 (3 panoramiques).
– Les accès par Vers : enchaînement des vues de la N86 au Pont (9 photographies).
– Les accès par Rémoulins (9 photographies).
– Vues en aval et en amont du Pont (2 panoramiques).
– Les activités – tourisme, pêche, baignade (8 photographies).
– Le tourisme organisé (9 photographies).
– Le tourisme spontané (9 photographies).
– Les berges abandonnées (9 photographies).
– La consommation de l’espace (9 photographies).
– La zone dite fragile est menacée de mutations imprévisibles (9 photographies).
– Accès au Pont dégagé (8 photographies).
– Arbres aux abords du Pont (8 photographies).
– Les accès piétons à l’aqueduc par la rivière (8 photographies).
– Les accès par la garrigue (8 photographies).
– Les vestiges de l’aqueduc aux abords du Pont du Gard (8 photographies).
– Les vestiges de l’aqueduc (8 photographies).
– Autres points d’intérêt aux abords du Pont du Gard (6 photographies).
– Le cours amont (7 photographies).
– Le cours aval vers Rémoulins (9 photographies).
– Les agglomérations – le centre des villages (4 photographies).
– Rémoulins : le village médiéval (9 photographies).
– Rémoulins : le développement de l’agglomération (9 photographies).
– La construction traditionnelle (9 photographies).
– Exemples de voies en cours d’aménagements (8 photographies).
– Les paysages du grand massif (6 photographies).
– La végétation – le paysage de cultures (6 photographies).
– La végétation – les essences forestières de la garrigue (10 photographies).
FR AN 19960193/12 :
Gard – Etude de Dominique Blot, architecte, pour le ministère des affaires culturelles et le ministère de la
protection de la nature et de l’environnement – Protection et mise en valeur du cadre du Pont du Gard – Volume
2 : plans, analyse du développement du site, propositions – cahier 73 x 57 cm (1972).
– Sommaire.
– Aspect des lieux.
– Points de vue remarquables (carte au 1/10 000).
– Zones de vue.
– Vues directes du Pont du Gard.
– Données naturelles – situation d’ensemble.
– Carte géologique – unité du massif calcaire de Saint Bonnet (carte au 1/50 000).
– Richesses naturelles non productives de la vallée.
– Unité de la végétation.
– Immeubles et ensembles protégés.
– Analyse des abords.
– Carte géologique au 1/10 000.
– Relief.
– Hydrographie – limites des inondations.
– Caractéristiques rurales des abords.
– Zône interstitielle résultante – zone fragile.
– Développement des agglomérations.
– Rémoulins en 1827 et 1966.
– Castillon en 1827, 1940 et actuellement (1972).
– Vers et Saint Bonnet en 1827 et 1972.
– Tendance du développement urbain.
– Possibilités d’extension de l’agglomération de Rémoulins.
– Circulation et réseaux.
– Répartition des mouvements.
– Flux touristique – passages d’hiver et d’été.
– Circulation aux abords du Pont du Gard – état actuel et état futur (à moyen terme).
– Electricité – ligne moyenne tension.
– Activités touristiques.
– Projection des activités rattachées au tourisme hors des agglomérations.
– Zône touristique – réorganisation des activités.
– Délimitation de zones.
– Division du territoire en zônes.
– Délimitation de la zône de protection.
– Délimitation d’une zône de mise en valeur.
– Délimitation d’un périmètre sensible.
– Caractéristiques parcellaires.
– Domaine départemental et communal – les abords du Pont : plan cadastral (carte au 1/5000).
– Les abords du Pont : réserves forestières.
– Dispositions parcellaires.
– Les possibilités accès touristique et la zone de protection.
Instruments de recherche Répertoire numérique réalisé en 1996 :
https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/IR/FRAN_IR_018586

 

[voir les autres fonds sur le Pont du Gard]
[sommaire]