Chronologie sur le Centre national de la mer à Boulogne-sur-Mer – Nausicaá

 

1977 Élu maire de Boulogne-sur-Mer, Guy Lengagne décide de doter sa ville d’un aquarium digne du premier port de pêche de France. Il ne s’agit pas de construire un simple aquarium car dès cette époque, le maire impose les grandes orientations de ce qu’est aujourd’hui Nausicaá : un centre de recherche, un centre pédagogique pour les jeunes et les moins jeunes de sensibilisation à l’environnement marin et en même temps un pôle de loisirs capable d’attirer de très nombreux visiteurs dans la région.
1981 Guy Lengagne, maire de Boulogne-sur-Mer, souhaite rénover le casino en réaménageant les anciens espaces intérieurs.
1982 Les océanographes Philippe Valette, Stéphane Hénard et Christophe Liacopoulos sont missionnés pour réaliser une pré-étude et seront ensuite chargés du projet qui consiste à créer bien plus qu’un aquarium.
1984 Une association est créée.
1986 Le projet est retenu parmi les « grandes opérations d’architecture  et d’urbanisme » et le Centre de la Mer devient le Centre National de la Mer. L’Union européenne alloue 70 millions de francs pour financer le projet s’élévant à 140 millions de francs. Les   appels d’offre pour la réalisation du bâtiment sont lancés. L’élevage des poissons dans le musée de la Grand Rue commerce. C’est l’architecte Jacques Rougerie qui est choisi pour le projet.
1987 Début des travaux
1991 La Société d’Exploitation du Centre National de la Mer est créée. Le centre National de la Mer est baptisé Nausicaá.
18 mai 1991 Ouverture au public.
1995 Première exposition temporaire, « La Mer et l’Enfant ».
1998 Première extension de Nausicaá qui double sa surface
1999 Nausicaá est désigné Centre d’Excellence pour l’Éducation à l’Environnement marin par la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO après sa participation active à l’année internationale des océans en 1998.
2002 Nausicaá est cofondateur du Réseau Océan Mondial – World Ocean network, une association internationale qui réunit des musées, des aquariums, des centres scientifiques, des organismes éducatifs, des institutions et des organisations non-gouvernementales. Son but est de sensibiliser le public à l’importance de l’océan pour l’avenir de l’humanité ainsi qu’aux impacts de nos gestes quotidiens sur l’environnement marin.
2003 Première exposition de Nausicaá sur le changement climatique « Sale temps sur la planète ! »
2006 Nouvelle extension
2014 Nouvel espace
2015-2018 Nouvelle extension du Centre. L’agence Rougerie, associée à Sogea (filiale de Vinci), a été retenue pour une nouvelle l’extension du site, financée par la communauté d’agglomération, le département, la région et l’Union

[sommaire]