Chronologie sur la Cité nationale de l’histoire de l’immigration

 

1931 Le Palais de la Porte Dorée, œuvre de l’architecte Albert Laprade, a été construit à l’occasion de l’exposition coloniale de 1931. L’aquarium tropical est présent depuis 1931.
Le Musée des colonies qui y est installé en 1931 changera plusieurs fois de nom.
1960 Le musée est transformé en Musée des arts africains et océaniens.
1990 Musée des arts d’Afrique et d’Océanie.
1991 L’Association pour un musée de l’histoire de l’immigration créée à l’initiative d’historiens et de militants associatifs et présidée par Pierre Milza, organise un voyage d’études à Tel Aviv et à Ellis Island à New York et rend un rapport au FAS (Fonds d’action sociale). Le rapport final de cette association en avril 1992 lance l’idée de réaliser un « Ellis Island à la française ».
2001 Le Premier ministre Lionel Jospin confie une mission à Driss-El Yazami, délégué général de l’association Génériques, et à Rémi Schwartz, maître des requêtes au Conseil d’État pour examiner quelle forme pourrait revêtir un tel lieu.
Le rapport de cette étude prône la création d’un « centre national de l’histoire et des cultures de l’immigration »
2002 Le projet d’une Cité nationale de l’histoire de l’immigration est annoncé dans le programme du Président de la République Jacques Chirac.
2003 Le musée des arts d’Afrique et d’Océanie ferme ses portes. Ses collections partent rejoindre le musée du quai Branly qui sera inauguré en juin 2006
10 avril 2003 Comité interministériel à l’intégration qui lance le projet de centre de ressources et de mémoire de l’immigration. Jacques Toubon se voit confier la présidence et la mise en place d’une mission de préfiguration d’un  « centre de ressources et de mémoire de l’immigration »  s ‘appuyant sur l’Agence pour le développement des relations interculturelles (GIP ADRI).
Juin 2003 Un comité scientifique est constitué et un comité technique commence à se réunir
28 et 29 novembre 2003 Colloque organisé par la mission de préfiguration du centre de ressources et de mémoire de l’immigration à la BnF « Leur histoire est notre histoire. La place des immigrés dans la construction de la France » pour discuter des options possibles pour le futur centre. Après le colloque Jacques Toubon décide de fusionner les instances de la Mission dans un comité de pilotage.
À partir de janvier 2004 Jacques Toubon visite des musées, l’idée d’un musée plutôt que d’un centre étant envisagée.
Juin 2004 Rapport de la Mission de préfiguration du centre de ressources et de mémoires de l’immigration de Jacques Toubon au Premier ministre
8 juillet 2004 Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin lance officiellement le musée de l’histoire de l’immigration et annonce qu’il sera hébergé au palais de la Porte Dorée. En s’appuyant sur le rapport remis par Jacques Toubon, il dévoile le contenu du projet baptisé « Cité nationale de l’histoire de l’immigration ».
30 décembre 2004 Décret relatif à la création du groupement d’intérêt public « Cité nationale de l’histoire de l’immigration ».
Luc Gruson qui a assuré la direction de l’ADRI depuis 1995 et la direction de la mission de préfiguration assure la direction du GIP.
2005 La Direction des musées de France est le maître d’ouvrage des travaux et l’EMOC assure la maîtrise d’ouvrage déléguée. L’EMOC établit le programme qui servira de base au concours pour la maîtrise d’œuvre.
Un comité de suivi des travaux est mis en place
Février 2005 Jacques Toubon est désigné à la présidence de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration qui ouvrira ses portes en 2007 au Palais de la Porte Dorée.
Francine Mariani-Ducray est nommée vice-présidente.
30 juin 2005 À la suite du concours d’architecture le cabinet d’architectes Construire (Patrick Bouchain et Loïc Julienne) qui remporte le concours se voit confier l’aménagement des espaces. Ce programme ne concerne pas l’aquarium tropical.
La rénovation des toitures et des façades sera conduite par l’architecte en chef des monuments historiques Jean-François Lagneau.
2005 Élaboration du projet scientifique et culturel avec Hélène Lafont-Couturier proposée par la DMF.
2005-2006 Le GIP de préfiguration de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration présidé par Jacques Toubon et dirigé par Luc Gruson conduit quatre chantiers :
– la programmation et le suivi des travaux d’aménagement du Palais de la Porte Dorée par le cabinet d’architectes Construire (Patrick Bouchain et Loïc Julienne) (maîtrise d’ouvrage Direction des musées de France déléguée à l’EMOC.
– la préparation de l’entité juridique destinée à gérer la future Cité.
– la rédaction du projet scientifique et culturel de la Cité.
– la préfiguration de la future Cité par des activités scientifiques et culturelles.
Janvier 2006 Lancement d’un concours pour l ‘aménagement muséographique des espaces d’exposition permanente.
Le concours sera remporté par Pascal Payeur.
2 octobre 2006 Inauguration du chantier par le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres. Patrick Bouchain présente le projet de réaménagement du Palais. Ce projet a un caractère particulier pour lui car Albert Laprade fut le président du jury qui lui décerna son diplôme.
16 novembre 2006 Décret portant création à compter du 1er janvier 2007 de l’établissement public de la porte Dorée – Cité nationale de l’histoire de l’immigration, établissement public à caractère administratif sous la tutelle conjointe des ministères chargés de l’intégration, de la culture, de l’éducation nationale et de la recherche. Il est chargé der– rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessibles les éléments relatifs à l’histoire de l’immigration en France, contribuer ainsi à la reconnaissance des parcours d’intégration des populations immigrées dans la société française et faire évoluer les regards et les mentalités sur l’immigration en France ; – préserver, gérer et mettre en valeur le palais de la porte Dorée. L’Établissement est chargé de concevoir et de gérer le musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, de recueillir dans un centre de ressources les documents et informations de toute nature sur ce sujet et de développer et animer un réseau de partenaires.
2 février 2007 Par décret Patricia Sitruk est nommée directrice générale de l’Établissement public de la Porte Dorée – Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
Par décret, l’ancien ministre de la culture Jacques Toubon qui présidait la mission de préfiguration est nommé président du conseil d’orientation.
7 mars 2007 Par décret, Jean-François Roverato est nommé président du conseil d’administration.
Mai 2007 Huit universitaires annoncent leur démission des instances officielles de la Cité nationale de l’immigration pour protester contre l’instauration d’un ministère de l’immigration et de l’identité nationale.
10 octobre 2007 Ouverture au public du Musée de l’histoire de l’immigration.
12 février 2010 Par décret, Jacques Toubon est nommé président du conseil d’orientation de l’établissement public.
8 avril 2010 Par décret, Luc Gruson est nommé directeur général de l’Établissement public.
23 juin 2010 Mercedes Erra est nommée présidente du conseil d’administration. Son mandat sera renouvelé le 20 mars 2012, le 13 avril 2015 et le 4 juin 2018.
28 décembre 2011 Décret modifiant le décret du 16 novembre 2006 : la nouvelle dénomination de l’établissement public est Établissement public du palais de la porte Dorée. L’aquarium situé dans le Palais de la porte Dorée, service à compétence nationale du ministère de la culture, est rattaché à l’Établissement public qui gère l’ensemble constitué par la Cité nationale de l’histoire de l’immigration et l’aquarium.
Le nom adopté pour le musée est musée de l’histoire de l’immigration.
2012 Rénovation des abords du palais de la Porte Dorée par l’artiste botaniste Liliana Motta.
11 mars 2013 Par décret, renouvellement du mandat de Jacques Toubon président du conseil d’orientation
Août 2014 Par décret, Benjamin Stora est nommé président du conseil d’orientation.
15 décembre 2014 Inauguration du Musée national de l’histoire de l’immigration par le Président de la République François Hollande.
4 juin 2015 Hélène Orain est nommée directrice générale de l’Établissement public du palais de la Porte Dorée.
9 août 2017 Par décret, Benjamin Stora est reconduit à la présidence du Conseil d’orientation.
13-15 octobre 2017 Week-end anniversaire des 10 ans du musée

[sommaire]