Jean-François Hebert

Né en 1955 à Paris, Jean-François Hebert est entré à sa sortie de l’École nationale d’administration en 1981 à la Cour des comptes. Il a été de 1986 à 1988 conseiller technique au cabinet du ministre de la culture François Léotard, puis de 1989 à 1993 directeur administratif et financier de l’Association pour la Bibliothèque de France puis de l’Établissement public de la Bibliothèque de France.

Il est ensuite conseiller au cabinet du ministre de la défense (1993-1997), puis occupe différents postes au ministère de la défense (1997-2002). Il est nommé en 1999 conseiller-maître à la Cour des comptes.
De 2002 à 2007, il est président de la Cité des sciences et de l’industrie. Il est directeur de cabinet de la ministre de la culture Christine Albanel en 2007 avant d’être nommé en septembre 2009 président de l’Établissement public du Château de Fontainebleau qui vient d’être créé et chargé de la mise en œuvre du projet de musée de l’histoire de France. Il préside l’Association de préfiguration de la Maison de l’histoire de France jusqu’à sa dissolution en décembre 2011.

Il est nommé directeur général des patrimoines et de l’architecture le 17 février 2011.

Des archives orales de Jean-François Hebert ont été recueillies par le Comité d’histoire du ministère de la culture en 2002.



Citer ce billet
Comité d'histoire (2019, 20 novembre). Jean-François Hebert. Guides des sources. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pc84

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search