Chronologie sur le Centre national d’art contemporain de Grenoble

 

8 mars 1982 Communiqué de la Présidence de la République annonçant un programme de grandes opérations d’architecture et d’urbanisme. Parmi les projets retenus dans les régions figure un Centre national d’art contemporain à Grenoble.
À dater Il est prévu d’installer le centre d’art dans une friche industrielle, la Halle Bouchayer-Viallet, propriété de la ville de Grenoble. La Halle a été construite lors de l’exposition universelle de Paris en 1900 et déplacée. La reconversion est menée par l’architecte Patrick Bouchain.
26 avril 1986 Le Centre national d’art contemporain (CNAC) est inauguré par le ministre de la culture François Léotard et le maire de Grenoble Alain Carignon. Il est géré par une association.
Le nom de magasin a été choisi par son directeur-fondateur Jacques Guillot (décédé en 1988).
1987 Fondation de l’école du Magasin, activité du centre. Celle-ci sera arrêtée en 2016
2005 La ville de Grenoble propriétaire du bâtiment engage des travaux de remplacement de la verrière qui n’est plus étanche en raison de sa vétusté.
21 janvier 2006 Le Magasin, fermé pendant quelque temps pour les travaux concernant la verrière, fête sa réouverture.
2014 Yves Aupetitallot est directeur. Après un conflit social, il est licencié.
Mars 2016 La nouvelle directrice Béatrice Josse le renomme Magasin des horizons. De nombreux problèmes aboutiront à son départ.
2017 Le Magasin propose une formation : Les Ateliers du Magasin
2022 Arrivée de Céline Kopp, nouvelle directrice.

[sommaire]


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Comité d'histoire (19 novembre 2019). Chronologie sur le Centre national d’art contemporain de Grenoble. Guides des sources. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pc42


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search