Germain Viatte

Né en 1939 à Québec, Germain Viatte est conservateur du patrimoine.

Après avoir travaillé à l’inspection des musées de province, il a participé à partir de 1966 à la création du Centre national d’art contemporain et du Centre Pompidou et sera de 1975 à 1985 conservateur du service des collections du musée national d’art moderne au Centre Pompidou. Il sera ensuite directeur des musées de la ville de Marseille (1985-1989), chef de l’inspection générale des musées classés et contrôlés (1989-1991), directeur des collections permanentes du Musée national d’art moderne en 1991, puis de 1992 à 1997 directeur du Musée national d’art moderne et du centre de création industrielle.

Après avoir été de, 1997 à 1999, directeur de la Mission de préfiguration pour la création du Musée de l’Homme, des arts et des civilisations, dit « Musée des arts premiers », Germain Viatte est de 1999 à 2005, directeur du projet muséologique de l’Établissement public du musée du quai Branly, et parallèlement de 1999 à 2003, directeur du Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie1.

En 2005, il est nommé directeur du département du patrimoine et des collections du Musée du quai Branly.

Dans les archives orales recueillies par le Comité d’histoire du ministère de la culture en 2018, Germain Viatte s’exprime sur le Musée du quai Branly et sur le Centre Pompidou.

1 Voir « Le musée du quai Branly : une réalisation en questions », communication à l’Académie des Beaux-arts le 18 juin 2003

“La muséologie au musée du Quai Branly,” texte conservé au Comité d’histoire, n.d.,

son ouvrage sur les acquisitions “Tu fais peur tu émerveilles, Musée du quai Branly –> acquisitions 1998/2005” Musée du Quai Branly, 2006



Citer ce billet
Comité d'histoire (2019, 15 novembre). Germain Viatte. Guides des sources. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pc08

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search