Christian de Portzamparc

Né en 1944 à Casablanca (Maroc), Christian de Portzamparc est un architecte et urbaniste, diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris en 1969.

Il est remarqué rapidement par le biais de deux réalisations : les logements des Haute-Formes à Paris et le château d’eau monumental de Marne-la-Vallée.

Passionné de musique, il participe également à des concours pour construire des lieux qui y sont dédiés. Il réalise l’École de Danse de l’Opéra de Paris à Nanterre, ce qui lui vaut le prix de l’Équerre d’Argent en 1988. Il est primé au concours pour l’Opéra de la Bastille, bien qu’il ne soit pas choisi pour la réalisation du lieu. Un an plus tard, cependant, il gagne le concours pour la réalisation de la Cité de la musique à Paris. Par la suite, il a également réalisé la Philharmonie de Luxembourg et la Cidade de Artes à Rio de Janeiro au Brésil.

Il est également l’auteur d’un certain nombre d’autres réalisations en France, mais aussi aux États-Unis, au Japon ou en Allemagne.

Il est supporté dans son travail par son agence, l’Atelier Christian de Portzamparc, créé en 1980, qui comprend plus d’une centaine de personnes.

Il a reçu plusieurs prix, dont l’Équerre d’argent en 1988. En 1993, il reçoit le Grand prix National de l’architecture. En 1994, il est le premier lauréat français du prix Pritzker, considéré comme le « Prix Nobel d’architecture ». En 1995, il reçoit à nouveau l’Équerre d’argent, pour son travail sur la Cité de la musique cette fois. Enfin, en 2004, il reçoit le Grand prix de l’urbanisme.

Une exposition lui a été consacré à la Cité de l’architecture et du patrimoine en 2007.

Christian de Portzamparc a fait l’objet d’un entretien dans « À voix nue : grands entretiens d’hier et d’aujourd’hui » (France Culture), le 19 novembre 2012.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search