Fonds Georgette COTTIN-EUZIOL

Référence FR/FR-AD013/138 J 1-520
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé Fonds Georgette Cottin-Euziol
Dates extrêmes 1911-2005
Nom des principaux producteurs Georgette Cottin-Euziol
Importance matérielle 25 ml de dossiers comprenant des photographies, négatifs, diapositives, microfiches, sous-verre, cédéroms, cassettes audio, vidéo-cassettes ainsi que quelques typologies atypiques (matériaux de construction, tampons encreurs, panneaux d’exposition), 120 tubes de plans, 20 maquettes (de projets et de fresques).
Langue des documents Les documents sont en grande majorité en langue française. On trouve toutefois également des documents (dont une V.H.S.) en langue russe, en rapport avec les projets de Georgette COTTIN-EUZIOL à Moscou et dans la région de Vladivostok.
Historique de la conservation Archives départementales des Bouches-du-Rhône
Localisation physique Centre de Marseille
18, rue Mirès
13003 Marseille
Conditions d’accès Pas de conditions particulières
Conditions d’utilisation Fixées par le règlement des salles de lecture des Archives départementales des Bouches-du-Rhône
Localisation des originaux Les documents sont en grande majorité en langue française. On trouve toutefois également des documents (dont une V.H.S.) en langue russe, en rapport avec les projets de Georgette COTTIN-EUZIOL à Moscou et dans la région de Vladivostok.
Modalités d’entrée Dépôt en 1997, puis suppléments en 1998, 2001 et 2003. Devenu don à son décès (2005) par volonté de son mari.
Historique du producteur Georgette Cottin-Euziol a été l’une des premières femmes ayant obtenu le diplôme d’architecte en France. De 1956 à 1978, elle a exercé dans l’Ain et les Alpes-Maritimes mais a surtout fait construire de nombreux bâtiments en Algérie (4 lycées, une bibliothèque universitaire, des logements, des sous-préfectures…). A partir de 1991, elle a exercé en Russie avant de mourir en 2005 alors que ses travaux étaient présentés dans plusieurs expositions.
Historique de la conservation L’architecte Georgette Cottin-Euziol a déposé ses archives professionnelles aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône entre 1997 et 2005. A sa mort en 2005, son mari, héritier du fonds, en a fait don au Conseil général des Bouches-du-Rhône. Une partie du fonds avait fait l’objet dès 2003 d’un relevé sommaire de 14 pages, identifiant correctement l’objet des dossiers, mais sans les dates extrêmes. Si les articles sont cotés, le relevé n’incluait pas toutefois les suppléments déposés après 2002.
Évaluation, tris et éliminations Aucune élimination n’a été pratiquée, en dehors des collections plus ou moins complètes de revues et périodiques de tous types, n’ayant pas de lien direct avec l’activité de Georgette COTTIN-EUZIOL en tant qu’architecte. Il convient toutefois de mentionner ces documents, qui ont été remis à la Bibliothèque départementale : L’architecture d’aujourd’hui, Architektura, L’architecture française, D.B.Z. (Deutsche Bauzeitschrift, Architektur Entwurf Detail), La maison française, R.C.H. (Rencontres Communistes Hebdo), Combat socialiste.
Mode de classement Ce fonds avait préalablement été classé par typologies documentaires (dossiers, plans, photographies, négatifs, etc.). Il a été choisi de les agencer par projets, en respect de la pratique commune couramment utilisée pour le classement de fonds d’architectes. Le répertoire comprend ainsi une première partie sur les projets de Georgette COTTIN-EUZIOL, classés d’abord par pays, dans l’ordre chronologique de ses activités (Algérie, France, Suisse, Russie, Tchétchénie), puis, à l’intérieur de ces rubriques, par départements dans l’ordre alphabétique (pour la France uniquement), puis par villes dans l’ordre alphabétique des communes, puis par projet dans l’ordre chronologique. Une deuxième partie rassemble les éléments liés aux expositions dont elle fut l’objet, et la dernière partie présente des informations personnelles et/ou biographiques n’étant pas directement liées à son activité en tant qu’architecte.
Accroissement Ce fonds est clos
Présentation du contenu Ce fonds est un ensemble d’archives d’architecture particulièrement important puisqu’il est celui d’une des premières femmes diplômées d’architecture en France. En plus de contenir tous les dossiers, plans et autres matériaux afférant à ses projets, études et travaux en France, il comprend de nombreux éléments sur ses activités en Algérie et en Russie, essentiellement des photographies et plans. Il est également important de souligner que les panneaux de la dernière exposition dont elle était l’objet, « Le visage de l’esprit » font partie du fonds.
Sources complémentaires Ce fonds peut être complété par des documents conservés en Algérie et en Russie.
Bibliographie Le principal ouvrage concernant Georgette COTTIN-EUZIOL est la biographie rédigée par Assia Samai BOUADJADJA et corrigée par l’intéressée, intitulée Un engagement ! Une architecture ! (2003).
Copyright © Archives départementales des Bouches-du-Rhône

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search