École nationale supérieure d’architecture de Montpellier. Fonds d’archives administratives et cours d’enseignants

Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé Fonds sur l’enseignement de l’architecture
Nom des principaux producteurs École nationale supérieure d’architecture de Montpellier
Langue des documents français
Historique de la conservation ENSA Montpellier
Localisation physique École nationale supérieure d’architecture de Montpellier
179, Rue de l’Esperou
34090 Montpellier
Historique du producteur L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (acronyme ENSAM) est un établissement public à caractère administratif sous tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale des patrimoines. Elle compte parmi les 20 écoles nationales supérieures d’architecture françaises. L’école est implantée à proximité du campus des sciences et des lettres. Construite en 1976, elle a fait l’objet d’une extension très importante en 1998. Seule école d’architecture présente outre-mer, une antenne de l’Ensam, accueillant des étudiants de première, deuxième et troisième années, a été construite en 1988 sur l’île de La Réunion.
Depuis 2005, l’application de la réforme de l’enseignement de l’architecture avec les grades universitaires LMD (licence, master, doctorat), contribue désormais à :
– l’ouverture des écoles d’architecture sur l’espace européen des formations supérieures avec des passerelles vers les autres établissements
– la diversification de l’offre de formation permettant d’accompagner les différents modes d’exercices de l’architecture
– la reconnaissance de l’enseignement de l’architecture et de la recherche associée au sein de l’enseignement supérieur.
Historique de l’ENSAM :
L’École d’Architecture Languedoc-Roussillon est issue d’un ancien atelier extérieur de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts qui fut rattaché, en 1903, à l’atelier de Marseille érigé alors en École Régionale d’Architecture, comme la plupart des ateliers de province.
En 1968, à l’éclatement des structures de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, l’atelier de Montpellier, dans le cadre de la création de 22 unités pédagogiques d’architecture réparties sur le territoire national, acquiert une existence officielle et autonome ouverte sur un renouveau de l’enseignement de l’architecture.
Construite entre 1976 et 1978, l’École d’Architecture de Montpellier fut l’œuvre conjointe d’enseignants et d’étudiants de l’école. La maîtrise d’œuvre était assurée par E.Gallix, M.Rueg, L.Doumenc, J.J Leccia, J.P Rey, F.Szczot.
Le site d’implantation choisi pour cette construction relevait tout autant du symbolique que de prospectif. En effet, sur un vaste terrain perché sur les hauteurs de Montpellier, et acquis en 1924 par Patrick Geddes, l’école s’établit à mi-distance du Collège des Écossais (architecte : Albert Leenhardt), du Collège des Hindous (architecte : Meers) et du jardin symboliste du célèbre urbaniste. Au milieu de ce qui était encore de la garrigue, s’édifia peu à peu ce dont Geddes avait toujours rêvé : laboratoire de recherches sur le développement urbain. Avec pour horizon, la ville de Montpellier, les étangs côtiers et la mer Méditerranée d’un côté, le Pic Saint-Loup et les Cévennes d’un autre, le cordon littoral à perte de vue, l’École était belvédère, point de vue, poste d’observation unique ; et à cet égard les étudiants prenaient pleinement conscience d’un concept qui apparaissait alors, celui de ville émergente.
Présentation du contenu – Programmes pédagogiques : années 1976-1981-… (2015-2016 en cours)
– Cours d’enseignants non exhaustifs
– Revues d’école
– Archives administratives de l’école
Copyright © École nationale supérieure d’architecture de Montpellier

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search