Chronologie sur la Cité de la Musique – Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris – Philharmonie

 

Fin des années 1970 L’idée d’installer à La Villette un grand équipement musical est esquissée par le Président Valéry Giscard d’Estaing sur l’insistance de sa sœur Madame du Saillant.
Début des études pour le projet de construction d’un auditorium et d’un musée des instruments de musique.
13 juillet 1979 Décret créant l’établissement public du Parc de la Villette, établissement public à caractère administratif sous tutelle du ministre de l’environnement et du cadre de vie, chargé de créer sur le site des abattoirs de la Villette un musée des sciences et techniques (qui deviendra la Cité des sciences et de l’industrie) et des équipements consacrés à la musique, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse et la Cité de la musique.
Paul Delouvrier en est nommé président par décret du même jour.
Décembre 1979 Un Conseil restreint décide de construire un musée scientifique dont le programme est approuvé, de créer un parc, de réserver l’emplacement d’un auditorium.
Automne 1980 Plan masse d’Adrien Fainsilber où figurent un auditorium et une école de danse.
Été 1981 Jean-Pierre Angrémy est chargé d’un rapport général sur les équipements musicaux à Paris – rapport en décembre 1981.
1981 (à dater) Visite sur le terrain du Président François Mitterrand et de son conseiller Paul Guimard et de Jack Lang qui évoque un « Beaubourg de la musique ».
Fin 1981 Plusieurs localisations sont à l’étude.
8 mars 1982 Communiqué de la Présidence de la République sur les grandes opérations d’architecture et d’urbanisme : une « cité musicale » sera construite dans la partie sud du domaine de la Villette. Elle comprendra la construction du conservatoire national de musique actuellement localisé rue de Madrid, un auditorium de 3000 places,  d’une structure de recherche et de création, un musée de la musique.
17 novembre 1982 Par décret Jean-Pierre Guillard, conseiller à la Cour des Comptes est placé en disponibilité auprès de l’établissement public du Parc de la Villette afin d’exercer les fonctions de directeur de la mission musique à compter du 1er juillet 1982 jusqu’au 20 août 1983.
1982 Le projet de « Cité de la musique » (nom choisi par Maurice Fleuret) se précise : à l’auditorium initialement prévu doivent s’ajouter le CNSMD logé rue de Madrid, des structures de recherches et de création, un musée de la musique et des logements.
Juillet 1983 La décision finale de créer une cité musicale est prise. La réalisation du futur centre musical sera échelonnée en plusieurs phases. On ne lance que la première phase concernant le conservatoire, la salle de l’Ensemble intercontemporain, la galerie instrumentale, un institut de pédagogie musicale et des hébergements. La seconde phase comprendrait une grande salle de musique symphonique notamment.
Août 1983 Jean-Pierre Guillard est directeur de la Mission de la musique à l’Établissement public du Parc de la Villette (jusqu’en août 1984).
Décembre 1983 Lancement de la consultation restreinte d’architecture pour la réalisation de la première phase de la Cité de la musique à La Villette. Elle a pour objet la désignation du maître d’œuvre du nouveau conservatoire national supérieur de Paris en liaison avec le projet du Parc établi par Bernard Tschumi Le communiqué de presse du ministère de la Culture indique la liste des équipes d’architectes retenues pour la consultation et la liste des membres du jury présidé par Maurice Fleuret.
30 décembre 1983 Par décret nomination de Marc Bleuse comme directeur du CNSM de Paris. Celui-ci est chargé de préparer l’installation du CNSM de Paris au cœur de la future cité musicale de la Villette.
janvier 1984 Consultation nationale restreinte auprès de 15 équipes d’architectes.
2 au 5 mai 1984 Réunion du jury qui propose un premier tri de 6 projets.
29 août 1984 Le Président de la République retient trois équipes.
22-23 novembre 1984 Réunion du jury présidé par Maurice Fleuret.
16 janvier 1985 Christian de Portzamparc est choisi par le Président François Mitterrand à l’issue du concours et nommé maître d’œuvre et architecte de la Cité de la musique. Il sera aussi l’architecte du CNSM. La maîtrise d’ouvrage est confiée à l’établissement public du Parc de la Villette.
29 octobre 1985 Conférence de presse de Jack Lang « La Villette une cité pour la musique, ses fonctions, son architecture »
La Cité comprendra une salle de concerts, une galerie des instruments, l’institut de pédagogie musicale et des hébergements.
Octobre 1985 Remise de l’avant-projet sommaire.
4 mars 1986 Coup d’envoi des travaux de la Cité de la musique au sud du site.
Septembre 1986 Marc Bleuse ne termine pas son mandat de directeur du CNSM, car il est nommé directeur de la musique à la place de Maurice Fleuret qui a démissionné.
24 octobre 1986 Par décret Alain Louvier est nommé directeur du conservatoire national supérieur de musique de Paris.
13 janvier 1987 Pose de la première pierre de la Cité de la musique de la Villette par le ministre de la culture François Léotard.
22 mai 1987 Par décret Raphaël Hadas-Lebel est nommé président du Conseil d’administration du CNSM.
1989 Rapport de la mission d’évaluation du projet de Cité de la musique établi par la Direction de la musique.
7 décembre 1990 Inauguration du CNSMD, première tranche des travaux de construction de la Cité de la musique. Ouverture à la rentrée 1990.
23 septembre 1991 Par décret Xavier Darasse est nommé directeur du Conservatoire national supérieur de Paris.
Décembre 1991 Alain Durel est nommé président de la Cité de la musique et Brigitte Marger directrice.
L’Institut de pédagogie musicale et chorégraphique est dirigé par Claude-Henri Joubert. Le musée de la musique a été redéfini par Henri Loyrette, conservateur au musée d’Orsay.
24 novembre 1992 Décès de Xavier Darasse.
Janvier 1993 Marc-Olivier Dupin est nommé directeur du CNSM de Paris.
23 novembre 1993 Raphaël Hadas-Lebel est nommé président du conseil d’administration du CNSM de Paris
5 janvier 1993 Décret portant création de l’Établissement public de la Cité de la musique, établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministre de la Culture. La Cité de la musique qui est située dans le Parc de la Villette comprend un musée de la musique et une salle de concerts. Une convention passée avec le CNSMD de Paris précise les modalités de collaboration entre les deux établissements.
Par arrêté Brigitte Marger est nommée directeur général.
8 janvier 1993 Par décret, Alain Durel est nommé président du conseil d’administration de la Cité de la musique.
30 août 1994 Par arrêté Marie-France Calas est nommée directeur du musée de la musique de la Cité de la musique.
18 octobre 1994 Conférence de presse du ministère de la Culture Jacques Toubon qui présente la Cité de la musique.
12 janvier 1995 Inauguration de la Cité de la Musique par le Président François Mitterrand. Concert inaugural : Pierre Boulez dirige l’Orchestre du Conservatoire de Paris et l’ensemble Intercontemporain, William Christie dirige les Arts Florissants.
Janvier 1995 La Cité de la musique est ouverte au public.
19 décembre 1995 Création par décret de la Cité de la musique, établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministère de la culture.
15 janvier 1996 Par décret, François Gautier est nommé président de l’Établissement public de la Cité de la musique.
Par arrêté Brigitte Marger est reconduite au poste de directeur général.
1997 Ouverture du Musée de la musique. Frank Hammoutène a été chargé de son aménagement.
5 janvier 1999 Marc-Olivier Dupin est reconduite dans les fonctions de directeur du CNSM de Paris.
15 janvier 1999 Par arrêté Brigitte Marger est reconduite dans ses fonctions de directrice générale de la Cité dé la musique.
17 février 1999 Par décret, André Larquié est nommé président du conseil d’administration de la Cité de la musique.
1er mars 1999 Par arrêté Frédéric Dassas est nommé directeur du musée de la musique de la Cité de la musique.
24 août 2000 Par décret, Alain Poirier est nommé directeur du CNSM de Paris.
24 août 2001 Par décret, Jean-Philippe Billarant est nommé président du conseil d’administration de la Cité de la musique..
29 novembre 2001 Par arrêté, Laurent Bayle est nommé directeur général de la Cité de la musique.
2002 Le projet de construire une philharmonie à Paris figure dans les programmes de Jacques Chirac et Lionel Jospin pour les élections présidentielles.
3 octobre 2003 Par décret, Alain Poirrier est renouvelé dans ses fonctions de directeur du CNSM de Paris.
23 octobre 2002 Par décret, Jean-Philippe Billarant est nommé président du conseil d’administration de la Cité de la musique.
11 décembre 2003 Conférence de presse du ministre de la culture Jean-Jacques Aillagon sur le grand auditorium de Paris.
15 décembre 2004 Par arrêté le mandat de Laurent Bayle comme directeur général de la Cité de la musique est renouvelé.
26 octobre 2005 Inauguration par le ministre Renaud Donnedieu de Vabres de la médiathèque de la Cité de la musique.
Octobre 2005 Le Premier ministre Dominique de Villepin appelle les collectivités à s’associer pour construire une salle symphonique.
22 février 2006 Décret modifiant le décret du 19 décembre 1995 sur l’Établissement public de la Cité de la musique. Il indique que la Cité de la musique exploite la salle Pleyel.
6 mars 2006 Le projet de lancement d’un auditorium est officiellement annoncée par le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres, le maire de Paris Bertrand Delanoë et le directeur général de la Cité de la musique et de la salle Pleyel Laurent Bayle à l’occasion d’une conférence de presse sur la réouverture de la salle Pleyel.
7 juin 2006 Par décret, Jean-Philippe Billarant est renouvelé à la présidence du conseil d’administration de la Cité de la musique.
11 août 2006 Décret indiquant que la société Cité de la musique – Salle Pleyel est soumise au contrôle économique et financier de l’État.
22 août 2006 Eric de Visscher est nommé directeur du musée de la musique de la Cité de la musique.
Novembre 2006 Création de l’association de préfiguration de la Philharmonie de Paris présidée par Laurent Bayle (2006-2015).
30 octobre 2006 Arrêté concernant le contrôle économique de l’État sur la société Cité de la musique – salle Pleyel.
17 novembre 2006 Lancement du concours international de maîtrise d’œuvre pour la Philharmonie de Paris. Des 98 équipes ayant soumis leur candidature 6 sont sélectionnées.
6 avril 2007 Le cabinet d’architecture Les Ateliers Jean Nouvel est sélectionné parmi 6 projets en lice pour le concours de la Philharmonie de Paris.
4 mai 2007 Par décret, Roch-Olivier Maistre est nommé président du conseil d’administration de la Cité de la musique.
8 juin 2007 Arrêté fixant les modalités du contrôle économique et financier de l’État sur la société économique et financier de l’État sur la société Cité de la musique, salle Pleyel.
13 décembre 2007 Par arrêté le mandat de directeur général de la Cité de la musique de Laurent Bayle est renouvelé.
2009 Début des travaux pour la Philharmonie. Les travaux sont arrêtés de février 2010 à mars 2011.
2 août 2010 Par décret Bruno Mantovani est nommé directeur.
Février 2010 – Mars 2010 Les travaux sont arrêtés à la suite de divergences apparues au sein de l’administration sur le mode de financement de la part de l’État.
28 octobre 2010 Par arrêté, le mandat de directeur de la Cité de la musique Laurent Bayle est renouvelé.
24 août 2011 Par arrêté, le mandat de président de la Cité de la musique de Roch-Olivier Maistre est renouvelé.
17 décembre 2013 Par arrêté, le mandat de directeur de la Cité de la musique de Laurent Bayle est renouvelé.
30 avril 2014 Décret relatif à la Cité de la musique .
14 janvier 2015 Ouverture de la Philharmonie de Paris. Discours du Président de la République François Hollande.
L’architecte Jean Nouvel n’a pas voulu être présent.
La Philharmonie 1 est le nouveau bâtiment conçu par Jean Nouvel et la Philharmonie 2 la Cité de la musique conçue par Christian Portzamparc.
La Philharmonie 1 comprend une salle de concert de 2400 places (salle Pierre Boulez), des espaces d’exposition, des ateliers pédagogiques et des salles de répétition.
La Philharmonie 2 est constituée de deux salles de concerts (900 et 250 places), du musée de la musique et d’une médiathèque.
24 septembre 2015 Décret relatif à l’Établissement public de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministère de la culture.
Cet établissement remplace l’association Philharmonie de Paris créée pour assurer la maîtrise d’ouvrage de la construction de la salle de la Philharmonie et le lancement de son exploitation et l’établissement public de la Cité de la musique.
25 mars 2016 Par décret Patricia Barbizet est nommée présidente de l’Établissement public de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris.
31 mars 2016 Par décret Laurent Bayle est reconduit dans ses fonctions de directeur général de l’Établissement public de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris.

[sommaire]