Fonds Sanson

Référence 143AP/1-143AP/45
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé Fonds Sanson
Dates extrêmes XIXe-XXe siècle
Nom des principaux producteurs Famille Sanson
Importance matérielle 6 cartons et 56 portefeuilles. 79,20 mètres linéaires
Langue des documents français
Historique de la conservation Archives nationales
Localisation physique Archives nationales
59, rue Guynemer
93383 Pierrefitte Cedex
Conditions d’accès Librement communicable
Conditions d’utilisation Reproduction autorisée
Modalités d’entrée Don
Historique du producteur La famille Sanson comprend trois générations d’architectes : Paul-Ernest Sanson (1836-1918), architecte à Paris, son fils et associé, Maurice (1864-1913), et Jean (1895-1971), fils de Maurice.
Paul Ernest Sanson entre à l’École des Beaux-Arts de Paris à 18 ans et obtient son diplôme d’architecte en 1861. Il travaille avec Denis-Louis Destors et Charles Questel avant d’entrer dans l’agence d’Antoine-Nicolas Bailly. En 1865, celui-ci lui cède son agence qui, sous sa direction, acquiert rapidement une grande renommée auprès d’une clientèle fortunée. Il y collabore avec son fils Maurice, Victor-Guillaume Bariller et René Sergent. En 1884, Paul Ernest Sanson reçoit la grande médaille d’argent de l’architecture privée de la Société centrale des architectes puis, en 1908, la grande médaille d’or. En 1911 il est fait chevalier de la Légion d’honneur.
Maurice-Pierre Sanson, né en 1864, entre à l’École des Beaux-Arts en 1885 où il est élève de l’architecte Daumet. Célèbre pour ses restaurations du château de Chantilly pour le duc d’Aumale et pour ses travaux au château de Saint-Germain-en-Laye, il devient en 1891 président de la Société centrale des architectes. Il aurait dû reprendre le cabinet de son père, mais il meurt en 1913.
Jean Sanson, petit-fils d’Ernest Sanson né en 1895, prend la suite du cabinet à son retour de la guerre de 1914-1918. Il ne travaillera pas, comme son grand-père et son père, à la construction d’hôtels particuliers, mais, en cette période d’après-guerre, à la reconstruction de villages détruits.
Présentation du contenu Plans et dossiers des architectes Ernest et Maurice Sanson, ainsi que de Jean Sanson, relatifs notamment aux hôtels de Castellane, Ephrussi, de Ganay, Greffulhe, de Jarnac, Lebaudy, Le Vavasseur, etc., à Paris et à divers châteaux, de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), de Condé-sur-Iton (Eure), en Bourgogne, en Ile-de-France, en Normandie et Val-de-Loire.
Bibliographie GAUBERT (Sonia) et COHU (Rosine), Archives d’architectes, état des fonds, XIXe-XXe siècles, Paris, Direction des archives de France et Institut français d’architecture, 1996, p. 150.
Copyright © Archives nationales

 



Citer ce billet
mpepin (2016, 24 mai). Fonds Sanson. Guides des sources. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p9i8

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search