Fonds Georges-Raymond Barbaud et Édouard Bauhain

Référence 526AP/1 à 526AP/18 ; 526AP/20
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé Fonds Barbaud (Georges-Raymond) et Bauhain (Édouard)
Dates extrêmes 1896-1928
Nom des principaux producteurs Barbaud (Georges-Raymond) et Bauhain (Édouard)
Importance matérielle Rouleaux, 1 tiroir de meubles à plans, 1 album-classeur (526AP/1 à 526AP/18 et 526AP/20) ; 6,49 mètres linéaires
Langue des documents français
Historique de la conservation Archives nationales
Localisation physique Archives nationales
59, rue Guynemer
93383 Pierrefitte Cedex
Conditions d’accès Librement communicable
Conditions d’utilisation Reproduction autorisée
Modalités d’entrée Don
Historique du producteur Issu d’une famille de magistrats, Georges-Raymond Barbaud (1860-1927) s’initie aux arts du dessin et de la pierre dans différents ateliers parisiens de 1883 à 1890. Il réalise des maisons ouvrières, des immeubles de rapport à Paris et en banlieue, des pavillons aux expositions de Paris (1900), Gand, Liège (Belgique) et Turin (Italie). Il restaure et transforme des édifices religieux anciens : Notre-Dame de Chastres près de Cognac et Notre-Dame d’Obézine à Angoulême. Grande médaille d’or d’architecture au salon de 1891, Georges-Raymond Barbaud fut chargé d’enquêtes judiciaires ou officielles de 1905 à 1926.
Né en 1864, Édouard Bauhain est l’associé de Georges-Raymond Barbaud jusqu’en 1910.
Présentation du contenu 528AP/1-18, 20. Documents graphiques des architectes Barbaud et Bauhain. 1896-1928.
Copyright © Archives nationales

 



Citer ce billet
mpepin (2016, 24 mai). Fonds Georges-Raymond Barbaud et Édouard Bauhain. Guides des sources. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p9hn

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search