Fonds Albert Laprade

Référence 403 AP
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé Fonds Laprade (Albert)
Dates extrêmes XXe siècle
Nom des principaux producteurs Albert Laprade
Importance matérielle 285 cartons (403 AP 1-229, 401-429 et non cotés), 34 portefeuilles (403 AP 230-335, 430), pièces isolées (403 AP 432-440), 571 rouleaux (403 AP 500-505 et non cotés) ; environ 115,50 mètres linéaires.
Langue des documents français
Historique de la conservation Archives nationales
Localisation physique Archives nationales
59, rue Guynemer
93383 Pierrefitte Cedex
Conditions d’accès Librement communicable
Conditions d’utilisation Reproduction autorisée
Modalités d’entrée Dons complétés par un achat
Historique du producteur Albert Laprade (1883-1978), architecte DPLG. en 1907, est attaché à la résidence générale de France au Maroc de 1915 à 1919. Il crée sa propre agence en 1920. Architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux de 1932 à 1960, il fut membre fondateur du Groupement des architectes modernes présidé par Frantz Jourdain, de l’Union des artistes modernes, puis de l’Union internationale des architectes, et membre du comité de rédaction de la revue L’Architecture d’aujourd’hui. Inspecteur puis inspecteur général des Beaux-arts de 1932 à 1951, Albert Laprade est architecte en chef du ministère de la Reconstruction et de l’urbanisme (Nord) et architecte de la reconstruction du Mans de 1944 à 1958. Membre de la commission des sites de Paris de 1945 à 1965 et architecte conseil des établissements Schneider au Creusot de 1950 à 1962, il fut également chargé de la surveillance des abords de la Seine avec Claude Charpentier de 1955 à 1970. Chargé de la résorption de l’îlot insalubre n° 16 à Paris (quartier Saint-Gervais), il y inaugura la pratique de curetage en cœur d’îlot, qui fut généralisée lors de la création des Secteurs sauvegardés, dont Laprade fut l’un des architectes pionniers (Sarlat).
Présentation du contenu – 403AP/1-140. Dossiers de travaux : notamment à Paris, Châteauroux, Maisons-Laffitte, Le Mans, Valenciennes, Lourdes, et à l’étranger (Maroc, Turquie).
– 403AP/141-164. Travaux pour des clients privés (classé par ordre alphabétique des clients, institutions ou sociétés). 1919-1968.
– 403AP/165-171. Comptabilité de l’agence Laprade. 1912-1976.
– 403AP/172-175. Correspondance. 1930-1972.
– 403AP/176-184. Manifestations diverses auxquelles Albert Laprade a pris part. Associations dont il faisait partie. 1936-1965.
– 403AP/185-192. Enseignement artistique en province. 1933-1968.
– 403AP/193-204. Articles et conférences. 1925-1975.
– 403AP/205-229. Ouvrages d’A. Laprade.
– 403AP/230-324. Portefeuilles de plans, calques, bleus, etc. de bâtiments officiels et particuliers.
– 403AP/325-335. Dossiers de pièces isolées.
– 403AP/401-402. Documents biographiques, documentation architecturale, dossier sur Henri Prost.
– 403AP/403-410. Photographies se rapportant aux principales réalisations de l’architecte : plaques de verre, négatifs et tirages papier.
– 403AP/411. Carreaux de céramique de Jean Lurçat pour l’immeuble de la Cité administrative, boulevard Morland.
– 403AP/412-415. Documents écrits et conférences d’Albert Laprade, dossier sur Henri Prost.
– 403AP/416-419. Documentation pour préparation d’ouvrages.
– 403AP/420-422. Documentation générale : architecture, arts décoratifs, jardins.
– 403AP/423-431. Documents graphiques, photographies et imprimés concernant les principales réalisations d’Albert Laprade.
– 403AP/432-440. Tirages photographiques, sur panneaux d’exposition, des principales réalisations de l’architecte.
– Supplément non coté. Mémoires d’Albert Laprade en deux versions, années 1950 et années 1970 ; documentation pour l’édition des albums de croquis d’Albert Laprade, vers 1940-1967.
Sources complémentaires L’Académie d’architecture conserve un fonds Albert Laprade (300 pièces, dessins, croquis, photographies).
Bibliographie GAUBERT (Sonia) et COHU (Rosine), Archives d’architectes, état des fonds, XIXe-XXe siècles , Paris, Direction des archives de France et Institut français d’architecture, 1996, page 148.
Copyright © Archives nationales

 



Citer ce billet
mpepin (2016, 24 mai). Fonds Albert Laprade. Guides des sources. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p9hm

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search