Chronologie sur le Musée du Quai Branly

 

1990 Article de Jacques Kerdache, marchand d’art et spécialiste d’art africain qui essaie de faire entrer « les arts premiers » au musée du Louvre, « Les chefs d’œuvres du monde entier naissent libres et égaux. Il rencontre Jacques Chirac
1995 Le Président de la République Jacques Chirac demande l’ouverture d’un département des arts premiers au musée du Louvre
Mai 1995 Le président de la République Jacques Chirac constitue une commission de réflexion sur la place des arts primitifs dans les institutions muséales françaises présidée par Jacques Friedmann
13 septembre 1996 Projet présenté par Jacques Friedmann, président de la commission arts premiers mise en place par Jacques Chirac qui rend ses conclusions.
Octobre 1996 Le président Jacques Chirac annonce la création d’un nouvel établissement consacré aux arts primitifs.
Décembre 1996 Remise du rapport de la Commission arts premiers présidée par Jacques Friedmann au Premier ministre.
1997 Création de la mission de préfiguration sous forme d’une association présidée par Jacques Friedmann. Le vice-président est Stéphane Martin et le secrétaire général Serge Louveau.
Germain Viatte est directeur du projet muséal.
Maurice Godelier est directeur du projet scientifique.
Octobre 1997 Communiqué de l’Élysée annonçant la création d’un musée des civilisations (ou des arts et des civilisations) consacré aux arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques. Ce futur musée devrait s’installer au Palais de Chaillot à la place des musées de l’homme et de la marine, ce dernier devant s’installer dans les locaux du Musée des arts africains et océaniens. Il annonce aussi l’ouverture de salles au musée du Louvre dans le pavillon des Sessions présentant des chefs œuvres d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques.
Décembre 1997 L ‘Élysée annonce que le futur « musée des arts premiers » sera fondé en dehors du Palais de Chaillot. La réalisation au musée du Trocadéro était soumise au départ au musée de la marine qui a refusé son installation à la Porte Dorée
1997 Le musée des « arts premiers ou des « arts primitifs » suscite de vives contestations
Mars 1998 Le projet de Jean-Michel Wilmotte est retenu pour l’aménagement du pavillon des Sessions au musée du Louvre.
Juin 1998 Début des travaux d’aménagement du pavillon des Sessions au musée du Louvre.
1997-2000 Maurice Godelier est directeur du projet scientifique du musée de l’Homme
29 juillet 1998 Annonce au conseil des ministres de la création d’un musée consacré aux arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques sur le site du quai Branly.
Ce musée regroupera notamment les collections du musée national des arts d’Afrique et d’Océanie et celles du laboratoire d’ethnologie du musée de l’Homme. Le Président de la République Jacques Chirac en accord avec le  gouvernement de Lionel Jospin choisit un territoire de l’État situé 29-55 quai Branly.
23 décembre  1998 Décret portant création de l’établissement public du musée du quai Branly, maître d’ouvrage du projet, établissement public à caractère administratif chargé, de présenter les collections représentatives des arts et des civilisations d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et de l’Asie, placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la Culture.
La dénomination du musée n’est pas arrêtée.
Décembre 1998 Nomination de Stéphane Martin comme président de l’Établissement public du musée au quai Branly
Début 1999 Lancement du concours d’architecture
Réunions du jury présidé par Stéphane Martin les 5 juillet, 4 et 5 décembre 1999.
28 janvier 1999 Jacques Friedmann est nommé président du conseil d’orientation de l’EP du musée du quai Branly
11 mars 1999 Par arrêté nomination de Germain Viatte comme directeur du projet muséologique et de Maurice Godelier comme directeur du projet pour l’enseignement et la recherche.
Octobre 1999 Rapport de Michel Colardelle. « Le musée et le centre interdisciplinaire d’étude des civilisations de l’Europe et de la Méditerrannée. Etude préalable pour un projet de « délocalisation » du MNATP-CEF de Paris Marseille »
8 décembre  1999 Le projet de l’équipe Architectures Jean Nouvel est retenu
25 février 2000 Arrêté selon lequel l’établissement public du musée reçoit en dotation le terrain du 29-55 quai Branly.
Mars 2000 Mission de maîtrise d’œuvre confié à l’équipe Architectures Jean Nouvel groupé solidairement avec les bureaux d’études INGEROP et OTH bâtiments.
13 avril 2000 Inauguration par le président de la République Jacques Chirac des salles consacrées aux arts d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques du pavillon des Sessions au musée du Louvre, réalisées pour la muséographie par Jacques Kerdache et pour l’architecture par Jean-Michel Wilmotte. Ces salles présentent un choix d’œuvres des collections du musée du quai Branly .
Mai 2000 La dénomination « arts premiers » est unanimement rejetée par la communauté scientifique.
4 juillet 2000 Germain Viatte est nommé directeur du musée des arts d’Afrique et d’Océanie
2001 Obtention du permis de construire.
Installation des équipes dans l’Hôtel industriel Le Berliet 15, rue Jean-Baptiste Berliet dans le 13ᵉ arrondissement.
Études de faisabilité : inventaire des collections et étude des modalités de leur transfert
Emmanuel Desveaux nommé directeur du projet pour l’enseignement et la recherche
Début des travaux sur le site du quai Branly. Débur du chantier de collections en provenance du musée national des arts d’Afrique et d’Océanie et du laboratoire d’ethnologie du musée de l’homme.
Juin 2002 Première campagne de fouilles archéologiques (INRAP) sur le chantier de construction.
Novembre 2002 Ouverture de « Kodiak Alaska », première exposition du musée du quai Branly, dernière exposition du musée national des arts d’Afrique et d’Océanie .
Janvier 2003 Fermeture du Musée des arts d’Afrique et d’Océanie.
28 novembre 2003 Par décret Stéphane Martin est renouvelé dans ses fonctions de président de l’Établissement Public du musée du quai Branly
9 décembre 2004 Décret relatif au statut de l’Établissement Public du musée du quai Branly placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de la recherche et de la culture.
2004 Jean-Pierre Mohen dessine les contours d’un musée de l’Homme rénové.
Automne 2005 Réception du bâtiment musée et des aménagements muséographiques.
Livraison des réserves
Hiver 2005 Acheminement de l’installation des mobiliers, équipements et objets.
20 juin 2006 Inauguration par le Président Chirac du musée du quai Branly
23 juin 2006 Ouverture du musée du Quai Branly au public.
24 décembre 2009 Stéphane Martin est renouvelé dans les fonctions de président.
22 décembre 2014 Stéphane Martin renouvelé dans ses fonctions de président.
20 juin 2016 Par décret l’établissement public du musée du quai Branly change de nom. Le musée prend le nom de Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Du 21 juin au 9 octobre 2016 Exposition « Jacques Chirac ou le dialogue des cultures » (Commissaire Jean-Jacques Aillagon) à l’occasion du dixième anniversaire du musée (a donné lieu à l’édition d’un catalogue).
29 et 30 décembre 2016 Colloque Un musée à imaginer Le musée du quai Branly – Jacques Chirac 10 ans après.

[sommaire]