Cabinet du Ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon

Type d’entité Collectivité
Nom du producteur Ministère de la Culture et de la Communication,
Cabinet du Ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon
Autres formes du nom du producteur Cabinet Aillagon
Dates d’existence 2002-2004
Statut juridique Cabinet ministériel
Histoire Né à Metz en 1946, Jean-Jacques Aillagon a commencé sa carrière comme professeur d’histoire et de géographie. Détaché au secrétariat d’État à la Culture en 1976, il est successivement sous-directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-arts (1976-1982), administrateur du musée national d’Art moderne (1982-1985), adjoint au directeur des affaires culturelles de la ville de Paris (1985-1988), directeur de l’association de préfiguration de l’École des Beaux-arts de la ville de Paris (1988-1993), directeur des affaires culturelles de la ville de Paris (1993-1996). En1996, il est nommé président du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou. Il préside en parallèle la mission interministérielle pour la célébration de l’an 2000. Par décret du président de la République du 7 mai 2002, Jean-Jacques Aillagon est nommé ministre de la Culture et de la communication au sein du gouvernement dirigé par Jean-Pierre Raffarin. Il est reconduit dans ses fonctions après les élections législatives, par le décret du 17 juin 2002. Son mandat au ministère de la Culture et de la communication est marqué par plusieurs chantiers majeurs :encouragement du mécénat ; préparation de l’acte II de la décentralisation, qui touche plus particulièrement le ministère avec le transfert des services régionaux de l’Inventaire aux conseils régionaux ; accroissement de l’autonomie des établissements publics ; réforme du dispositif d’indemnisation des intermittents du spectacle. Suite aux élections régionales de 2004, il n’est pas reconduit dans ses fonctions lors du remaniement du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin survenu le 31 mars 2004. Le cabinet du ministre Le fonctionnement du cabinet des ministres est régi par le décret n° 48-1233 du 28 juillet 1948 modifié portant règlement d’administration publique en ce qui concerne les cabinets ministériels. Il est constitué par le ministre lors de sa prise de fonction et est composé : d’un directeur (assisté parfois d’un directeur adjoint), chargé de la coordination entre le ministre et son administration ;d’un chef de cabinet dont le rôle est de veiller au bon fonctionnement du cabinet : agenda du ministre, déplacements, secrétariat, audiences et relations publiques, distinctions honorifiques ;de conseillers chargés d’un ou plusieurs dossiers et devant assurer le suivi de l’activité des directions et de chargés de mission aux attributions ponctuelles.
Noms des collectivités en relation Successeur du Cabinet du Ministre de la Culture et de la Communication, Catherine Tasca (7 mai 2002)
Prédécesseur du Cabinet du Ministre de la Culture et de la communication, Renaud Donnedieu de Vabres (31 mars 2004)
Code d’identification de la notice FRAN_NP_005442
Dates 08/11/2017
Copyright ©Archives Nationales