Marie-Claude Tjibaou

Née en 1949 dans la tribu de Néouta à Ponérihouen en Nouvelle-Calédonie, Marie-Claude Tjibaou consacre sa vie depuis les années 1970 à l’amélioration des conditions de vie des Kanaks, notamment en travaillant pour de nombreuses institutions ou associations à vocation sociale et culturelle.

Épouse de Jean-Marie Tjibaou, elle a participé activement à la réalisation du festival Mélanésia 2000. Après l’assassinat de son mari le 4 mai 1989, elle a acquis une véritable autorité morale auprès des indépendantistes de la population kanak en général.

Son investissement personnel a contribué à la mise en place de multiples projets et elle a été présidente de nombreuses associations en Nouvelle-Calédonie. Elle a été présidente du conseil d’administration de l’Agence de développement de la culture kanak (ADCK) depuis sa création en 1989 jusqu’en 2012, devenant l’un des principaux artisans de la réalisation du Centre culturel Tjibaou.

Son fils, Emmanuel Tjibaou est devenu directeur de l’ADCK en 2011.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search