Jean-Marie Tjibaou

Jean-Marie Tjibaou est né en 1936 à Tiendanite en Nouvelle-Calédonie. Ordonné prêtre en 1965, il abandonne le statut de prêtre avoir fait des études en France.

Passionné de problèmes culturels, il est le concepteur et l’organisateur en 1975 du festival Mélanésia 2000 où, pour la première fois, l’identité kanak apparaît au grand jour sur l’île.

Élu maire de Hienghène en 1977, conseiller territorial du Front indépendantiste en 1979, il est élu vice-président du Conseil de gouvernement de Nouvelle-Calédonie. Il le restera jusqu’au 18 novembre 1984, jour du « boycott actif » des élections territoriales par les indépendantistes.

En 1984, Jean-Marie Tjibaou et placé à la tête du FLNKS lors de sa création. Il devient bientôt président du gouvernement provisoire de Kanaky. En décembre 1984 deux de ses frères sont parmi les dix kanaks assassinés dans une embuscade. En 1985-1986 il est élu président de la région Nord.

Le 26 juin 1988, peu après le drame d’Ouvéa, il participe à Paris à des négociations aboutissant à la signature des accords de Matignon avec le Premier ministre Michel Rocard et Jacques Lafleur, président du RPCR.

Le 4 mai 1989 il est assassiné par un indépendantiste opposant.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search