Fonds Yervante TOUMANIANTZ

Référence 097 Ifa, TOUYE
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé TOUMANIANTZ Yervante (1907-1969)
Dates extrêmes 1928-1971
Nom des principaux producteurs Yervante Toumaniantz
Importance matérielle 41 ml de dossiers ; 1,5 tiroirs de meuble à plans ; 5 ml de rouleaux.
Langue des documents français
Historique de la conservation Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
Localisation physique Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
127, rue de Tolbiac
75013 Paris
Conditions d’accès Il n’y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.
Fonds conservé dans un dépôt extérieur : accessibilité limitée en fonction de la disponibilité du service.
Conditions d’utilisation Pas de conditions particulières.
En cas de publication d’un document, les mentions obligatoires sont «ENSBA/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d’agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l’obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d’archives).
Modalités d’entrée Convention de dépôt ENSBA/IFA signée en mars 1991 ; le dépôt matériel au centre d’archives de l’Ifa a eu lieu avant juillet 1990. Un complément (dessins d’école) a été retrouvé à l’ENSBA et joint au dépôt en 2011.
Historique du producteur Yervante Zaccaria Toumaniantz est né le 23 juillet 1907 à Marseille, et décédé en 1969.
Après des études à Paris, il entre à l’Ecole des Beaux-Arts où il est l’élève de Gromort (8 valeurs sur médailles) ; il est diplômé par le gouvernement en 1934.
Pendant la guerre, il remporte le second prix du concours des Provinces françaises (1941) et réalise quelques constructions ainsi que des aménagements intérieurs pour des particuliers à Paris.
A la Libération, il est nommé architecte du ministère de la Reconstruction et de l’urbanisme dans le Nord, architecte en chef adjoint pour la reconstruction des secteurs de Dunkerque-Est et Ouest et urbaniste des communes limitrophes, Saint-Pol-sur-Mer, Grande-Synthe et Petite-Synthe (ZUP Les Nouvelles Synthes) et Rosendaël.
A Dunkerque, pendant la reconstruction, il supervise le projets des “îlots bleus”, participe à l’élaboration des îlots Sainte-Barbe, des immeubles Carnot, des “îlots rouges”. A partir de 1962, il construit Les Nouvelles-Synthes à Dunkerque-Ouest, puis est architecte en chef pour la construction du nouvel hôpital de Dunkerque (1967-1971), dont les travaux seront terminés après son décès par son associé Jean Roussel.
Là ou ailleurs en France (ensemble Les Blancs Monts à Arras ; Lens. Le Pigeonnier à Amiens ; Reims, Crosne, Vichy, Chauny), il réalise de nombreux ensembles de logements et équipements (maison des jeunes d’Amiens-nord, maison des jeunes de Vichy, avec L. Marol). Il est également chargé de l’aménagement des abords du lac de retenue de Serre-Ponçon (commune d’Espinasses) dans les Hautes-Alpes.
Historique de la conservation Fonds recueilli en urgence par l’ENSBA vers la fin des années 1970, sans statut officiel.
Évaluation, tris et éliminations Aucune élimination significative n’a été pratiquée.
Mode de classement Le mauvais classement initial du fonds a rendu difficile le premier repérage des boîtes, effectué en 1992, qui présentait bon nombre d’erreurs. Celui-ci a été revu en 2003 et complété par un repérage des rouleaux et des photographies. Il est néanmoins possible que certains documents en caisses d’archives relatifs à un projet donné soient encore rangés dans les dossiers d’autres projets. De plus, s’agissant d’un simple repérage et non d’un inventaire complet, les dossiers de ce fonds n’ont fait l’objet que d’un très bref examen. Les informations ainsi relevées, notamment les dates des projets, n’ont qu’une valeur indicative, et le présent répertoire indique seulement dans quels articles se trouvent les documents relatifs à chaque projet.
Les dessins de l’école des Beaux-Arts ont été décrits plus précisément en 2012.
Cotation et conditionnement:
– 097 IFA 001-073 : caisses ;
– 097 IFA 100 : boîtes de doc. à plat, notamment albums (jusqu’à 70 x 100 cm) ;
– 097 IFA 200-229 : boîtes de rouleaux ;
– 097 IFA 300-303 : boîtes de photos (jusqu’à 26 x 37 cm) ;
– 097 IFA 304 : boîte de photos (jusqu’à 55 x 65 cm).
Remarque :
Les boites à rouleaux 224 à 229 contiennent des rouleaux retrouvés après repérage et ne qui ne sont pas repérés :
097 Ifa 224 et 225 : concernent Dunkerque ;
097 Ifa 226 à 227 : concernent Les Vingt-Arpents, Crosnes (Essonne, 1962-1969) ;
097 Ifa 228 : concerne la ZUP de Calais (1961) ;
097 Ifa 229 : concerne Amiens-nord (1958) et la villa Michel, Cap-d’Ail.
Présentation du contenu Les archives de Yervante Toumaniantz concernent essentiellement les vingt dernières années d’activité de l’architecte, donc largement ses interventions à Dunkerque et dans le Nord. Elles se composent de dossiers d’écrits et de plans pliés, de rouleaux de plans, de photographies (exclusivement des épreuves), et d’albums de présentation.
Un premier repérage systématique montre que les documents concernant les travaux pour la ville de Dunkerque représentent près de 50% du fonds. Ce pourcentage atteint 75% si l’on considère les documents concernant la région Nord-Pas-de-Calais.
La plupart des projets sont bien documentés, tant par des pièces écrites, de la correspondance, des documents graphiques, que par des photographies. En revanche, on a l’impression que ces archives ont été mal tenues dans l’agence de l’architecte, si bien que leur état de conservation est souvent mauvais.
Le fonds contient également un ensemble de dessins d’école (notamment projets de concours de l’École des beaux-arts, 1928-1933).
Documents de même provenance Archives municipales de Dunkerque : fonds Jean Niermans et fonds Jean Roussel.
Bibliographie “Dunkerque : un port, des villes, un littoral, un siècle d’aventure urbaine”/dir. Maurice Culot. Paris : Musée des Beaux-arts de Dunkerque ; Norma, 2000.
“Dunkerque : dunes, briques et béton”. Lille : Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France/région Nord-Pas-de-Calais (coll. “Cahiers du Patrimoine”, n° 41, 1995).
Doutriaux (Emmanuel), Vermandel (Franck). “Le Nord de la France, laboratoire de la ville : trois reconstructions : Amiens, Dunkerque, Maubeuge”. Lille: Espace croisé, 1997.
Copyright © Cité de l’architecture et du patrimoine

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search