Fonds Gérard THURNAUER

Référence 378 Ifa, THUGE
Niveau de description Fonds d’archives
Intitulé THURNAUER Gérard (1926-2014)
Dates extrêmes 1957 ; 1980-2007
Nom des principaux producteurs Gérard Thurnauer
Importance matérielle 16 ml de dossiers, 2 tiroirs de meuble à plans (grands albums), 2,5 ml de tubes de plans roulés, une maquette.
Langue des documents français
Historique de la conservation Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
Localisation physique Centre d’archives d’architecture du XXe siècle
127, rue de Tolbiac
75013 Paris
Conditions d’accès Il n’y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.
Le fonds est conservé dans un dépôt extérieur : accessibilité limitée en fonction de la disponibilité du service.
Conditions d’utilisation Le donateur doit être tenu informé des reproductions qui seront demandées par les consultants.
En cas de publication d’un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l’architecture et du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d’agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l’obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d’archives).
Modalités d’entrée Fonds donné à la direction des Archives de France et déposé au centre d’archives de l’Institut français d’architecture par l’architecte, lors de la fermeture de l’agence, en février 2004.
Historique du producteur Gérard Thurnauer est né à Paris le 24 septembre 1926 et décédé le 24 décembre 2014.
Il entre en 1946 à l’Ecole des beaux-arts dans l’atelier Arretche, où il rencontre Jean-Louis Véret (241 IFA) et Pierre Riboulet (374 IFA). Les trois architectes remportent collectivement le prix du meilleur diplôme (1952) avec leur projet commun d’université islamique de Fès. Gérard Thurnauer est rapidement chargé de l’assistance technique de Karachi (1953-1954), puis appelé à collaborer avec Michel Écochard (061 IFA) et Pierre Riboulet pour la nouvelle université de Karachi (1955-1958).
En 1958, il fonde, avec Jean Renaudie, Pierre Riboulet et Jean-Louis Véret, l’Atelier de Montrouge (162 IFA), dissous en 1978 (l’agence collective reçoit le Grand prix national d’architecture en 1981).
Après la dissolution de l’Atelier de Montrouge, il travaille seul, puis, de 1989 à 2001, en association avec Antoine Aygalinc. Leurs principaux projets sont des logements sociaux et des équipements à Paris et en banlieue – comme le complexe de logements, bureaux, hôtels, commerces et place publique de La Villette-Nord (Paris 19e, 1986-1990), et le plan directeur de réhabilitation et de rénovation de la Goutte-d’Or (Paris 18e, 1984-1999) –, ainsi que des études d’urbanisme (Bagnolet zone verte, 1986-1990 ; plan d’aménagement de la baie de Tarhazoute au nord d’Agadir au Maroc, 2000).
Vice-président de l’association Paris 75021, il publie des articles dans différentes revues, milite pour la place de l’architecture dans la cité, son rôle social, ses relations avec la formation et la culture.
Évaluation, tris et éliminations Aucune élimination n’a été pratiquée au centre d’archives ; pour les éliminations avant le don des archives, voir Contenu du fonds.
Mode de classement Les albums (une vingtaine) ne sont pas décrits dans le repérage.
Cotation et conditionnement :
– 378 IFA 001 à 030 : caisses ;
– 378 IFA 101 à 120 : rouleaux de plans ;
– 378 IFA 200 : maquette (La Villette nord, maquette d’ensemble) ;
– 378 IFA 300 : boîte de photos.
Présentation du contenu En dehors d’un dossier antérieur à l’Atelier de Montrouge (1957), les archives couvrent (sans doute incomplètement) la période d’activité de G. Thurnauer après l’Atelier de Montrouge. G. Thurnauer a éliminé lui-même beaucoup de documents relatifs à de nombreux projets, notamment l’essentiel de la correspondance. Certains projets ne sont donc documentés que par des photographies, voire pas du tout. Les réalisations de la porte de la Villette ont été conservées de façon privilégiée. G. Thurnauer a conservé des dossiers de textes et réflexions qu’il comptait donner ultérieurement.
Documents de même provenance Cité de l’architecture et du patrimoine, Centre d’archives d’architecture du XXe siècle : fonds d’archives de l’Atelier de Montrouge (ATM), 162 IFA.
Autres sources Cité de l’architecture et du patrimoine, Centre d’archives d’architecture du XXe siècle : fonds des Dossiers d’œuvres de la direction de l’Architecture et de l’Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 685 (cotes: 133 IFA 15/1 à 15/3).
Bibliographie Dejean (Pascale), Méchine (Stéphanie). “L’Atelier de Montrouge, 1958-1968: une communauté d’idées pour une architecture engagée”. Article dactyl.
Blain (Catherine). “L’atelier de Montrouge: 1958-1981: prolégomènes à une autre modernité”. Paris : Université Paris VIII, 2001. 436 p. (texte) et 690 p. (catalogue raisonné), ill. (thèse de doctorat)
Blain (Catherine). “Atelier de Montrouge (1958-1978) : catalogue raisonné”. 1998 (500 p. env., ill. NB, fiches illustrées sur les projets d’ATM).
Thurnauer (Gérard), Patte (Geneviève), Blain (Catherine). “Espace à lire: la bibliothèque des enfants à Clamart”. Paris: Gallimard, 2006.
“Centre de quartier de l’Arche-Guédon, Marne-la-Vallée ; Centre de vie enfantine de l’Arche-Guédon ; Maison pour tous des 7 Mares, Saint-Quentin-en-Yveline; Les équipement à Evry : un bilan”, Techniques et architecture, n° 318, fév. 1978, p. 75-85.
Riboulet (Pierre), “Réhabilitation des architectures anciennes ; Restauration d’un immeuble, quartier du Marais, Paris ; Un immeuble “ordinaire”, quartier Beaubourg, Paris ; Trois exemples de réhabilitation, quartier des Halles, Paris”, L’Architecture d’aujourd’hui, n° 202 avril 1979, p. 68-73.
“Centre administratif et contexte urbain”, Techniques et architecture, n° 337, sept. 1981, p.120-121.
“Esquisse pour la face sud du parc de La Défense”, L’Architecture d’aujourd’hui, n° 219, fév. 1982, p. XXXVIII.
“17 logements rue de Valence. Paris 5e ; 35 ateliers d’artistes, rue Montparnasse, Paris 14e”, Techniques et architecture, n° 343, sept. 1982, p. 66, 70-71.
“Paris : La Villette, quartier nord du parc : réflexions périphériques : entretien avec Pierre Riboulet ; Concours pour l’aménagement du quartier nord de La Villette : projet de Gérard Thurnauer, projets de la première phase”, Techniques et architecture, avril-mai 1985, n° 359, p. 54-66.
Association 75021 : Thurnauer, Gérard ; Parent, Claude ; Simounet, Roland, “Appel pour une métropole nommée Paris”. Paris : 75021, 1988.
“Immeubles-villas à Paris”, Techniques et architecture, n° 389, avril 1990, p. 49-56 (quartier nord Parc de La Villette).
Thurnauer (Gérard), “Ensemble hôtelier à la Villette”, L’Architecture d’aujourd’hui, n° 273, fév. 1991, p. 74-75.
Bordaz (Marie-Claire), “Le quartier nord de la Villette”, La Construction moderne, n° 67, juin 1991, pp. 2-6.
Régnier (Nathalie), “Angles urbains”, La Construction moderne, n° 85, 4e trim. 1995, pp. 13-19 (rue de Bagnolet et de la rue de la Réunion, Paris).
“Un dénivelé bien exploité”, Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment, n° 4773, 19 mai 1995, p. 28, ill. (rue de Bagnolet et rue de la Réunion, Paris 20e).
Saint-Pierre (Raphaëlle). “Le sémaphore”. Paris : Norma, 2005, p. 174-175.
Saint-Pierre (Raphaëlle), “Le sémaphore : une villa des années 1950 sur la falaise d’Etretat”, A vivre, n° 30, mai-juin 2006, p. 108-115.
Voir aussi bibliographie de l’Atelier de Montrouge.
Copyright © Cité de l’architecture et du patrimoine

 


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search