Erik Reitzel

Erik Reitzel est un ingénieur civil danois, né en 1941 et décédé en 2012. Il commence sa carrière comme professeur à l’Académie royale des beaux-arts et à l’Université technique du Danemark, avant d’exercer une activité en tant qu’ingénieur concepteur et ingénieur conseil à partir de 1971.

Il est notamment connu pour sa collaboration pour le concours Tête Défense en 1983 avec l’architecte Spreckelsen, un concitoyen avec lequel il a déjà travaillé auparavant.

Il a participé à d’autres concours avec des architectes, par exemple pour le nouveau Parlement de Stockholm (1972), pour le pavillon danois de l’Expo 92 de Séville (1989), et a conçu des constructions en collaboration avec des entreprises, par exemple le dôme en treillis du Cambridge Crystallographic Data Center, la pyramide de verre pour la Maison de l’industrie à Copenhague, un pont en forme de spirale dans le parc Sophienholm au Danemark, le globe symbolique à l’UNESCO à Paris¹.

¹ Des films ont été réalisés sur son travail par JJ-Film : « La Sonate de la rupture » (2000), « Les Forces invisibles » (2002, diffusé sur Arte en 2006).


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search