Paul Andreu

Paul Andreu, architecte, est né en 1938 en Gironde et décédé en 2018. Reçu à l’École normale supérieure et à l’École polytechnique, il choisit d’entrer à l’X. À sa sortie de l’X en 1958, il rentre à l’École des Ponts et Chaussées et à l’École nationale supérieure des Beaux-Arts.

Dès le début de sa carrière, il rejoint Aéroports de Paris où il travaillera pendant quarante ans : il est ingénieur en chef du département des travaux (1963-1967), architecte ingénieur en chef du département architecture (1968-1974), puis directeur des projets (1974-1979), et directeur de l’architecture et de l’ingénierie (1979-2002). En 2003, il fonde sa propre agence à Paris.

De 1984 à 1989, il intervient dans la construction de la Grande Arche de la Défense comme maître d’œuvre de conception avec Otto Von Spreckelsen.

Paul Andreu est notamment intervenu dans la construction de l’Aéroport Charles de Gaulle à Roissy et de nombreux aéroports, du terminal français du tunnel sous la Manche, du complexe omnisports de Canton, de l’Opéra de Pékin, du site archéologique de Bibracte (structure de couverture de fouilles) en 2004-2006, du musée archéologique de Taïwan, du musée maritime d’Osaka, et a été 2ème au concours du nouveau stade Roland Garros¹.

Paul Andreu a reçu de nombreux prix (Grand prix national de l’architecture en 1977, Grand Prix de la Fondation Florence Gould en 1989, Grand prix de Globe de cristal de l’Académie internationale d’architecture en 2006). Il a été élu en 1996 membre de l’Académie des Beaux-Arts. Il a publié plusieurs ouvrages littéraires et ouvrages de réflexion inspirés par son travail d’architecte².

Le 12 septembre 2016, Paul Andreu fait partie des quinze architectes qui publient un article « Ne défigurons pas la Grande Arche de la Défense » dans Le Monde, critiquant la rénovation de la face nord du bâtiment. En effet, les propriétaires de la face nord de l’Arche ont remplacé les plaques de marbre manquantes par des plaques de tôle du même ton. Selon ces architectes, l’esprit de Spreckelsen n’a pas été respecté.

Après son départ à la retraite, il fonde en 2004 Paul Andreu architecte.


¹ Voir son site.
Voir aussi Paul Andreu, architecte par Philip Jodidio, Éditions Birkhaüser, Bâle, 2004
et le film documentaire « Paul Andreu » de Richard Copens (Les film d’ici – Paris première, 1999).
Voir France culture 16 novembre 2021 Qui était Paul Andreu, architectre de Roissy CDG ?

² dont :
– Une architecture de Johan Otto von Spreckelsen, Paul Andreu : la Grande Arche de la Défense : Paris la Défense carnet de route par Paul Andreu et Hubert Tonka, Éditions du Demi-Cercle, 1989.
– L’Opéra de Pékin, Le roman d’un chantier (Éditions du Chêne, 2007).



Citer ce billet
mjenner (2017, 9 novembre). Paul Andreu. Guides des sources. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/paox

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search